Articles dans cette section

  • Pour un nouveau pacte sociétal : l’Observatoire du Green New Deal

    Un projet de citoyen·nes et d’organisations civiles, dont les Amis de la Terre font partie, pour observer, débattre et informer les acteur·rices, dans un esprit de Green New Deal. La crise sanitaire liée au Covid-19 entraîne une profonde crise sociale, économique et sans doute culturelle. Nombre (...)
  • Non à Snow Games !

    Les Amis de la Terre du Pays vert et des Collines s’opposent depuis près de 20 ans au projet Snow Games. Ce projet vise à créer des pistes de ski indoor et un centre de loisirs. Il détruirait ainsi trois anciens sites carriers, à savoir Notté, Willocq et surtout Cosyns qui comptent des falaises (...)
  • Lobbying : l’épidémie cachée

    Le rapport publié par les Amis de la Terre France et l’Observatoire des multinationales montre comment, alors que la situation sanitaire attirait toute l’attention, les industriels et leur lobbys ont multiplié les attaques contre les régulations sociales et environnementales pour capter des aides (...)
  • Argumentaire pour une nouvelle consultation publique

    Vous trouverez ici l’argumentaire établi avec notre conseiller juridique afin d’exiger à l’ONDRAF une nouvelle consultation publique pour la gestion des déchets radioactifs conditionnés de haute activité et/ou de longue durée de vie. Pour en savoir plus sur cette action, c’est par ici. ARGUMENTAIRE (...)
  • Confinement & Surveillance

    Depuis le 18 mars, la Belgique est en confinement. Une situation sans précédent qui a mis en exergue les inégalités structurelles au sein de la population, là où certain·es ont la chance d’avoir un jardin, une famille et un savoir-faire pour occuper pleinement leur temps libre, d’autres se retrouvent (...)
  • Consultation publique sur les déchets radioactifs

    Vous en avez certainement déjà entendu parler, l’ONDRAF a choisi de consulter les citoyen·nes entre le 15 avril et le 13 juin... en période de confinement ! Coïncidence ? A vous de juger. On vous invite néanmoins à répondre à cette consultation sur le stockage des déchets radioactifs de haute activité (...)