« Nous sommes tou·tes dans le même bateau face aux changements climatiques. » Voilà une déclaration qui semble admise pour beaucoup. Et pourtant, à bien y regarder, elle n’est pas tout à fait vraie. Ça chauffe pour nous tou·tes, ça c’est certain, mais à des degrés bien différents…

Inégalités sociales et changement climatique

Le changement climatique, comme tous les phénomènes de société, est polarisant. À un pôle, le monde de la finance et ses actionnaires spéculent sur les risques climatiques et, comme les multinationales qui détruisent la planète, se remplissent les poches. À l’autre pôle, une partie considérable de la population mondiale, et surtout dans les pays du Sud, subit depuis plusieurs années déjà les impacts du changement climatique.

Schizophrénie de l’humanité diront certain.e.s, schizophrénie du système capitaliste affirmeront d’autres. Toujours est-il que, NON, nous ne sommes pas égaux face aux changements climatiques. Et ce pour au moins quatre raisons. Il existe à la fois une responsabilité différenciée du réchauffement climatique puisque les grandes entreprises et les plus riches sont nettement plus émetteurs en CO2 ; des impacts différenciés en ce que les populations désavantagées subissent plus fortement les impacts du changement climatique, tant à l’échelle internationale que nationale ; des politiques publiques inégalitaires en matière de climat, prenant souvent la forme d’une fiscalité régressive, qui pèse proportionnellement plus sur les bas revenus que sur les revenus élevés. À cela, nous pouvons également ajouter le déficit de participation des populations désavantagées à la prise de décision politique, qui réduit la valorisation de leurs intérêts de classe.

Défendre une justice climatique

Cette déclinaison climatique des inégalités sociales peut être résumée sous l’appellation inégalités climatiques et doit nous contraindre à réclamer justice. La lutte en faveur de la justice climatique, c’est d’abord documenter et informer les citoyen.ne.s et politiques sur l’existence de ces inégalités climatiques pour faire émerger cette préoccupation dans l’agenda politico-médiatique ; et c’est ensuite pousser les décideurs à agir pour que la lutte contre les inégalités soit inscrite dans le marbre de la lutte contre le changement climatique.

Les numéros (en version pdf téléchargeable)

  • Numéro 1 (Mai 2021) - Quelle justice face au changement climatique ?
    PDF - 703.3 ko
  • Numéro 2 (Juin 2021) - Écologie et classes sociales
    PDF - 516.1 ko
  • Numéro 3 (Août 2021) - Travail et climat
    PDF - 1.2 Mo

Articles dans cette section