NOUS SOMMES POUR UNE VIE PLUS SIMPLE :

La société de surconsommation et de gaspillage dans laquelle nous vivons n’est pas une fatalité. Elle est une conséquence directe de la recherche d’une croissance économique permanente mesurée par le Produit intérieur brut (PIB).

Cette voie nous conduit à une catastrophe planétaire tant au niveau écologique qu’au niveau humain : exclusion sociale, précarité en forte hausse, stress de plus en plus marqué pour ceux qui restent dans la « course ». Cette surconsommation est largement entretenue par ce que l’on peut qualifier de « bras armés » de notre société : la publicité et le crédit « facile ». Elle s’appuie largement sur l’individualisation croissante et sur la négation de valeurs humaines fondamentales comme la solidarité et la compassion.

Dès lors, les principes et l’expérience individuelle même de bonheur et de bien-être ont été biaisés. Tout est calculé, pesé, quantifié, mesuré et monnayé. Le bonheur n’est donc plus fait de choses simples et gratuites mais d’objets rares, chers, inaccessibles pour beaucoup. Les études sur les corrélations entre bonheur ressenti et le niveau de revenus montrent qu’au-delà de 15.000 dollars brut de revenus par habitant et par an, les augmentations, même conséquentes de revenus, n’augmentent pas le bonheur ressenti. Or, notre société de consommation nous dit l’inverse à coup de publicités trompeuses.

Décidons de nos vies en enrichissant notre quotidien, en entretenant plus de liens, en prenant soin de soi et des autres et en tendant vers un bonheur authentique, pour une vie plus simple.

Articles dans cette section

  • Décroissance et (in)cohérences !

    Nous avons récemment collaboré avec la FUCID, ONG de l’université de Namur, pour sortir des analyses autour du concept de "décroissance". Avec d’autres associations, comme le mpOC, nous avons partagé nos vécus sur des sujets comme la cohérence personnelle ou encore les formes de militances. À travers (...)
  • Le vélo, l’imprimante et le hacker

    Que peut-on faire avec un vélo dont les pièces détachées sont impayables et pas si efficaces ? Et si nous le pirations un brin ? Voici contée ma première expérience de modélisation et d’impression 3D... Bien plus qu’un accessoire de mode pour bobo, le vélo pliable Brompton est une référence en matière (...)
  • L’obsolescence programmée en vidéo

    « Il y a quelques mois de cela, nous prenions contact pour la première fois avec les Amis de la Terre. Nous, c’est Fanny, Lisa et Anaïs, trois étudiantes de l’IHECS. Alors que nous ne nous connaissions à la base que très peu, notre intérêt commun pour les questions de consommation et d’environnement et (...)
  • Stages "Allez Simple"

    Besoin de ralentir ? Besoin de partager votre chemin ? Besoin de vous reconnecter à l’essentiel, aux rythmes naturels de la vie et de la nature ? Voici une semaine pour affirmer son chemin vers la simplicité volontaire, à Rybnik, en République (...)
  • "Présent Simple" en DVD

    "Présent Simple, un film sur l’autonomie créatrice" est désormais disponible en DVD ! Il est vendu au prix de 8 € au bureau des permanents à Namur.
  • France Inter : "Moins consommer, est-ce le début du bonheur ?"

    Une émission de la radio française "France Inter" s’intéresse au sujet de la simplicité volontaire à l’occasion de la sortie du livre Vivre la simplicité volontaire, Histoire et témoignages, par La Décroissance (co-édition l’échappée avec Le pas de (...)
  • Austérité imposée et sobriété volontaire

    Voici un texte de réflexion intéressant à propos de la simplicité volontaire et du contexte d’austérité dans lequel nous sommes. Il provient du site : http://www.reporterre.net et son auteur est Simon Charbonneau.
  • Relevez le défi zéro poubelle !

    Pourrait-on vivre, à nouveau, dans un monde sans déchets ? Utopie exaltante et possible car les solutions sont à portée de la main. Mais la réalisation est difficile tant nous sommes remplis par le consumérisme et le sentiment d’obsolescence de toute chose. Du mégot minuscule couvrant les trottoirs de (...)