Vous en avez certainement déjà entendu parler, l’ONDRAF a choisi de consulter les citoyen·nes entre le 15 avril et le 13 juin... en période de confinement ! Coïncidence ? A vous de juger. On vous invite néanmoins à répondre à cette consultation sur le stockage des déchets radioactifs de haute activité et/ou de longue durée. Pour vous y aider, vous trouverez des propositions de réponses préparées par notre partenaire l’asbl Fin du nucléaire.

Voici ce que nous dit l’ONDRAF (Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies) :

"En raison de l’utilisation de l’énergie nucléaire de 1975 à 2025 ainsi que d’autres applications nucléaires en médecine, en recherche et dans l’industrie, il existe en Belgique des déchets radioactifs de haute activité et/ou de longue durée de vie qui doivent être gérés de manière sûre, aujourd’hui et à l’avenir. Ces déchets sont actuellement entreposés en toute sécurité. L’entreposage dans des bâtiments spécialement conçus à cet effet est sûr, mais il ne représente qu’une mesure de gestion temporaire, jusqu’à 100 ans. La question est maintenant de savoir (NDLR : il est temps de se la poser, en effet !) comment ce type de déchets doit être géré de manière sûre et responsable à long terme, c’est-à-dire pendant les centaines de milliers d’années où ils représenteront un danger pour les hommes et l’environnement."

Pour répondre à la consultation c’est ici que ça se passe.

Les propositions de réponses de l’asbl Fin du nucléaire sont disponibles là-bas

Attention, clôture de la consultation le 13 juin.