Photo : Friends of the Earth Europe">Friends of the (...)//

Les Amis de la Terre du Pays vert et des Collines s’opposent depuis près de 20 ans au projet Snow Games. Ce projet vise à créer des pistes de ski indoor et un centre de loisirs. Il détruirait ainsi trois anciens sites carriers, à savoir Notté, Willocq et surtout Cosyns qui comptent des falaises imposantes, colonisées par la végétation et ses espèces rares, sans oublier leurs lacs immenses. Cette contestation rassemble une dizaine d’organisations, coordonnée par Action Nature ASBL et avec le soutien d’Inter-Environnement-Wallonie.

Nous plaidons pour des projets de valorisation des anciennes carrières durables et respectueux de l’environnement, aux retombées positives pour les populations locales et non pour des groupes financiers privés !

Le déclassement des carrières Cosyns-Willocq en zone de loisirs est du point de vue de la conservation de la nature un véritable scandale.

Il faut préciser que malgré que le permis ait été obtenu en 2006, les travaux n’ont jamais commencé. Mais comment justifier la validité d’un permis alors que de nombreuses conditions posées pour son exécution n’ont jamais été rencontrées :

  • pas d’étude de stabilité détaillée
  • aucune une étude géotechnique pour valider les conditions de constructibilité des superstructures.
  • absence d’évaluation de la mobilité et des nuisances générées par le chantier et par la fréquentation du centre de loisirs.
  • absence encore sur la viabilité financière du projet à court, moyen et long termes, ni de preuves de montage financier au départ.

La version actuelle de Snow Games prévoit tellement de changements par rapport au projet initial qu’il serait anormal de ne pas réévaluer l’ensemble de son impact sur l’environnement. Après tant d’années de nombreux·euses riverain·es et nouveaux·elles habitant·es ne sont même pas au courant du projet qui, pour certain·es, impacterait directement leur habitation. Dans ses conditions, nous estimons qu’une nouvelle enquête publique serait la moindre des choses à faire.

Pour obtenir cette réévaluation, Action Nature ASBL à envoyer une lettre aux deux nouveaux·elles ministres wallon·nes compétent·es en la matière, c’est-à-dire Céline Tellier et Philippe Henry, respectivement ministre de l’environnement, de la nature et ancienne secrétaire générale d’Inter-Environnement-Wallonie et ministre du climat, de l’énergie et de la mobilité. Nous espérons qu’ils prendront les décisions que la situation actuelle nécessite à nos yeux.

Les membres des Amis de la Terre du Pays vert et des Collines