La société de surconsommation et de gaspillage dans laquelle nous vivons n’est pas une fatalité. Elle est une conséquence directe de la recherche d’une croissance économique permanente mesurée par le Produit intérieur brut (PIB). Cette voie nous conduit à une catastrophe planétaire tant au niveau écologique qu’au niveau humain : exclusion sociale, précarité en forte hausse, stress de plus en plus marqué pour ceux qui restent dans la « course ». Cette surconsommation est largement entretenue par ce que l’on peut qualifier de « bras armés » de notre société : la publicité et le crédit « facile ». Elle s’appuie largement sur l’individualisation croissante et sur la négation de valeurs humaines fondamentales comme la solidarité et la compassion. Dès lors, les principes et l’expérience individuelle même de bonheur et de bien-être ont été biaisés. Tout est calculé, pesé, quantifié, mesuré et monnayé. Le bonheur n’est donc plus fait de choses simples et gratuites mais d’objets rares, chers, inaccessibles pour beaucoup. Les études sur les corrélations entre bonheur ressenti et le niveau de revenus montrent qu’au-delà de 15.000 dollars brut de revenus par habitant et par an, les augmentations, même conséquentes de revenus, n’augmentent pas le bonheur
ressenti. Or, notre société de consommation nous dit l’inverse à coup de publicités trompeuses.

Décidons de nos vies en enrichissant notre quotidien, en entretenant plus de liens, en prenant soin de soi et des autres et en tendant vers un bonheur authentique, pour une vie plus simple.

pas de groupe

pas de projet

pas d'albums

Articles dans cette section

  • Nos vacances à Can Sala !

    L’été arrive à grands pas et peut-être que, comme nous, vous êtes du genre à vous décider à la dernière minute ou à partir en fin de saison, après les grandes vagues migratoires des juillettistes et des aoûtiens. L’été dernier, en 2016, nous avons vécu une semaine en famille dans une auberge espagnole, et plus (...)
  • Un nouveau site pour l’habitat léger

    Vivre en habitat léger en Belgique est actuellement considéré comme illégal. L’objectif du collectif HaLé ! est de faire valoir le droit pour chacun de vivre son habitat léger. Yourte, caravane, tiny house... des habitats légers permettant de vivre en accord avec son environnement et d’avoir un (...)
  • Un site pour prêter, louer, trouver de l’outillage entre particuliers !

    Julien part du constat qu’il a accumulé de l’outillage depuis la rénovation de son logement, qui croupit longuement depuis lors et qu’il serait heureux de prêter ou louer à bas coût. Certainement n’est-il pas le seul dans ce cas, tandis que d’autres, peut-être même dans sa rue, cherchent (...)
  • Fabriquer sa lessive de cendre !

    Un savon de lessive simple, écologique et économique : les cendres des végétaux contiennent de la potasse, qui comme la saponine, a le pouvoir de dissoudre les graisses. C’est cette lessive qui, pendant des siècles, servira comme réactif basique dans la fabrication des savons. Je voulais que ce soit (...)
  • Produit à lessiver : la recette simple et naturelle ! (vidéo)

    Vous souhaitez réaliser votre produit à lessiver naturel mais ne savez pas comment faire ? Voici la vidéo présentant une recette simple et efficace : Cet acte personnel qui peut sembler anodin vous offrira de nombreux avantages : respect de votre santé et de l’environnement, gain (...)
  • HaLé : Habiter Léger !

    Appel à rejoindre la plate-forme belge pour l’habiter léger : HaLé ! En Belgique, déjà 12.000 à 15.000 personnes vivent dans des habitats dits « légers ». La non-reconnaissance juridique mais aussi sociale de ce type d’habitat pousse bien souvent leurs habitants à vivre dans l’illégalité. (...)
  • Décroissance et (in)cohérences !

    Nous avons récemment collaboré avec la FUCID, ONG de l’université de Namur, pour sortir des analyses autour du concept de "décroissance". Avec d’autres associations, comme le mpOC, nous avons partagé nos vécus sur des sujets comme la cohérence personnelle ou encore les formes de militances. À travers (...)
  • Le vélo, l’imprimante et le hacker

    Que peut-on faire avec un vélo dont les pièces détachées sont impayables et pas si efficaces ? Et si nous le pirations un brin ? Voici contée ma première expérience de modélisation et d’impression 3D... Bien plus qu’un accessoire de mode pour bobo, le vélo pliable Brompton est une référence en matière (...)
  • L’obsolescence programmée en vidéo

    « Il y a quelques mois de cela, nous prenions contact pour la première fois avec les Amis de la Terre. Nous, c’est Fanny, Lisa et Anaïs, trois étudiantes de l’IHECS. Alors que nous ne nous connaissions à la base que très peu, notre intérêt commun pour les questions de consommation et d’environnement et (...)