Articles dans cette section

  • Évaluation de l’image des Ami·es de la terre

    Nous vous invitons à répondre à ce sondage qui ne vous prendra que 5 minutes de votre temps. Il consiste à évaluer l’image de l’association telle qu’elle est perçue par le grand public. Afin de mieux cerner votre perception, nous souhaitons recueillir votre avis à travers cette enquête. Nous vous (...)
  • Balises pour une économie non-violente

    La non-violence est la source première de l’éthique, elle est fondamentale. Elle se vit dans l’absence d’intention de nuire à qui que ce soit : à la nature, à tout être vivant. Découvrez dans cet article écrit par un de nos administrateurs, les 9 dimensions du Bien-être au quotidien. LA NON-VIOLENCE (...)
  • Appel de 100 citoyens pour la fin des pesticides de synthèse en Belgique

    Nous vous invitons à répondre à l’appel lancé le 26 février 2019, par cent citoyens belges, en signant cette pétition pour obtenir l’interdiction des pesticides de synthèse qui détruisent notre environnement. Non seulement il n’y a pas de réduction des usages en agriculture conventionnelle, mais de (...)
  • Le bitume pour les Pandas

    Pairi daiza a ouvert ses portes il y a moins d’un mois. A l’aune des mobilisations de jeunes qui réclament, chaque semaine, une justice pour le climat en dénonçant l’absence de politique climatique, nous vous proposons cet article écrit par Inter-Environnement Wallonie, dont nous sommes membres. Cet (...)
  • Redécouvrons la revue silence !

    L’importance de la revue Silence dans le mouvement écologiste n’est plus à prouver, tant elle a permis depuis 35 ans de faire connaître, de diffuser des idées majeures (comme la décroissance), et de présenter de nombreuses alternatives concrètes pour vivre autrement. À l’heure où la dynamique de (...)
  • L’assemblée générale : Save the date !

    Les Amis de la Terre vous invitent à leur Assemblée générale, une occasion particulière pour les membres et les sympathisant·e·s de découvrir ou de se tenir informé·es du fonctionnement de l’association, mais également pour les membres effectif·ves de prendre part aux décisions qui y sont prises. Elle (...)