Articles dans cette section

  • De la disparition des communs à leur retour

    Cet article est paru dans la revue annuelle des Amis de la Terre "Pour une économie non-violente". Vous souhaitez commander cette revue ? C’est par ici ! Il est de plus en plus clair que nous atteignons un point de bascule entre un vieux monde qui ne fonctionne plus et un nouveau qui peine à (...)
  • En marche en 2020 pour un autre monde possible ?

    Les Amis de la Terre soutiennent la marche Jai Jagat 2020, à l’initiative du mouvement indien ’Ekta Parishad ’, qui nous mènera de Bruxelles à Genève, en septembre 2020, pour y porter la voix des paysan.ne.s du monde et l’exigence d’une société non-violente. En Belgique, la mobilisation commence ! Des (...)
  • COCITER. De la transition énergétique à la démocratisation énergétique

    Au sein des Amis de la Terre, cette année est placée sous le signe d’une énergie 100 % renouvelable ! Avec notre réseau européen Friends of the Earth, nous partageons l’ambition d’adopter 100 % d’énergies renouvelables et non-fossiles. C’est-à-dire sans nucléaire, sans gaz, sans charbon et sans pétrole. (...)
  • Voyage en Abya Yala : conférence gesticulée

    Dans le cadre de la campagne Avec le Sud, on perd pas le Nord !, nous avons soutenu la création d’une conférence gesticulée de Sébastien Meyer, parti à la rencontre d’alternatives en Amériques du Sud durant plus de 3 ans. Une conférence gesticulée est une forme de théâtre alliant savoirs froids (...)
  • Esperanzah 2017 : de la récup’ et des ponts !

    Les Amis de la Terre étaient une fois de plus présents à Esperanzah !, le festival engagé qui se déroulait début août. Cette édition 2017 s’est concentrée sur le repli de l’Europe, telle une forteresse, face aux vagues de migrations dont on a pu être témoin ces dernières années. En réponse à cette (...)
  • Le vivant est un modèle

    Cet article est paru dans la revue annuelle des Amis de la Terre "Pour une économie non-violente". Vous souhaitez commander cette revue ? C’est par ici ! A force de surexploiter les ressources de la Terre, notre modèle de civilisation arrive en bout de course. Et si la nature nous aidait à (...)
  • La chaîne humaine s’est bien déchaînée

    Les Ami.e.s de la Terre étaient présent.e.s à la chaîne humaine le 25 juin. Nous étions de nombreux.ses. Amis de la Terre, accompagné.e.s par d’autres associations à se joindre aux citoyens belges mais aussi allemands et hollandais afin de former une chaîne humaine de 90 km reliant Tihange à (...)
  • L’écoféminisme, un regard indispensable face à l’anthropocène

    Cet article est paru dans la revue annuelle des Amis de la Terre "Pour une économie non-violente". Vous souhaitez commander cette revue ? C’est par ici ! L’écoféminisme met en relation deux formes de domination : celle des hommes sur les femmes, celle des humains sur la nature. Comme l’écologie et (...)

pas de groupe

pas de projet

Agenda