Photo : John Griffiths

Mettre en place un projet au sein d’un groupe local, c’est établir un lien et une dynamique durable pour le groupe. Cette fiche vous donnera conseils et outils pour créer un tel projet.

Avec la convivialité et la coordination, la réalisation d’un projet commun est l’ingrédient principal d’un groupe vivant et dynamique. Le projet fédère le groupe, il le projette dans le temps et met en branle une dynamique positive et dirigée vers l’extérieur. Il permet au groupe de s’identifier et d’avancer vers un/des objectif(s) qui le transcende(nt) et qui le porte(nt) vers un « meilleur ». La réalisation même d’un projet est gratifiante, même si les objectifs ne sont pas atteints, parce qu’elle travaille positivement sur le groupe. Il est essentiel si le groupe veut « être groupé » et perdurer dans le temps. La construction d’un projet « fil rouge » permet au groupe de se créer, de se consolider ou de se redynamiser.

Au service de cet objectif, des activités « one shot » (conférence, action directe, ciné-débat, etc) peuvent être créées. Il est effectivement préférable que ces actions soient en lien avec le(s) projet(s) du groupe ; multiplier des activités « one shot » sans liens les unes avec les autres risquerait de voir s’essouffler le groupe. Celui-ci aurait tendance à se dissoudre dans les actions plutôt qu’à se fédérer autour d’un projet.