Nous sommes allés à la rencontre de Corentin, bénévole engagé au sein de la locale de Liège et du cercle fraîchement créé « Administration et Finances ».

Énergique et enthousiaste, Corentin s’est impliqué dans des mouvements de jeunesse à partir de ses 16 ans, puis en tant que Conseiller communal à Olne (village où il a habité 20 ans avant de se réinstaller à Liège, sa ville de naissance) et, enfin, dans milieu associatif. Ce qui l’anime ? « Trouver une raison d’être au-delà de mon propre bonheur  ». Le bonheur des autres concourant indéniablement au sien, il prend plaisir à contribuer à augmenter le bonheur des autres.

Corentin a connu les Amis de la Terre (AT) via la simplicité volontaire. « J’ai découvert la simplicité volontaire lors d’une émission télévisée. Cette façon d’envisager ma vie a d’emblée résonné en moi. Une recherche sur internet m’a renvoyé vers les Amis de la Terre. C’est ainsi que j’ai rejoint, en 2015, l’association ».

Sa participation à la mobilisation à l’occasion de la COP21 au côté des Amis de la Terre, en décembre 2015 à Paris, a consolidé son engagement. « J’ai rencontré des gens que j’appréciais, revu des personnes que je connaissais, et à partir de là je me suis impliqué plus pleinement dans la locale de Liège à laquelle nous avons donné un nouvel élan ». Dans l’esprit de la simplicité volontaire, Corentin a ensuite cherché un emploi à mi-temps : « Je souhaitais libérer du temps pour m’engager davantage dans des activités qui font sens pour moi, au côté de structures dont je partage les valeurs, dont les AT  ».

Depuis lors, Corentin est un membre très actif qui s’investit à différents niveaux de l’association. « Mon engagement au sein de la locale de Liège a été un premier pas. Ma participation à une Assemblée générale m’a ensuite permis de mieux comprendre la dynamique de l’association en général. La réflexion et le processus en cours pour tendre vers un fonctionnement par cercles m’ont énormément stimulé. La mise en place de ce fonctionnement facilite, je trouve, l’implication des membres au-delà d’un groupe local ». Les cercles fraîchement créés, Corentin choisit de rejoindre le cercle « Administration et Finances ». « Sans la gouvernance par cercles, je n’aurai pas pu m’impliquer dans les finances de l’asbl. Cela me permet de mettre des compétences précises au service des AT ».

Corentin apprécie les actions, alternatives et messages positifs et concrets portés par les Amis de la Terre. Il se sent davantage appelé par les initiatives concrètes que par la seule dénonciation qu’il trouve plus stérile. Pour lui, montrer l’exemple dans la joie, montrer qu’il y a d’autres manières de penser et d’être, fait davantage sens. C’est avec le livre Demain sous le bras, tiré du film du même nom, que je le retrouve ce jour-là et qu’il prendra comme illustration d’une posture qu’il trouve transformatrice. C’est ainsi qu’il affectionne tout particulièrement, par exemple, de prendre part aux actions que les Amis de la Terre ont mené à deux occasions en 2016, lors de la Saint Valentin et à l’occasion des fêtes de Noël, dans le métro bruxellois : « Ces actions visant à dénoncer la consommation avec un message positif et joyeux me tiennent vraiment à cœur. Ce type d’actions me conforte dans mon engagement ».

squelettes/aside/dist.html