Photo : Friends of the Earth Europe

Depuis maintenant sept ans, nous vivons à proximité d’un (tout) petit village du Sud de l’Espagne. C’est là que sont nés nos enfants et que nous essayons de développer un mode de vie qui soit en cohérence avec nos convictions. Nous, c’est Cédric et Isabelle, amoureux depuis nos 20 ans, la trentaine bien entamée, ayant tous deux grandi à Bruxelles et, nous aimons le croire, fort sympathiques :-) Notre projet familialest d’essayer de vivre simplement, en adoptant un mode de vie qui soit à la fois épanouissant et positif pour les autres et la nature. Nous avons construit notre maison écologique, sommes autonomes en eau et électricité, et notre petite ferme produit notamment de l’huile d’olive.

Chacun à son échelle…

Les aspects positifs de notre démarche nous apparaissent nombreux : nous ressentons la satisfaction d’être acteurs de nos vies. Nous mettons les choses en œuvre pour être physiquement et psychiquement sains. Nous sommes en famille la plupart du temps et pouvons être auprès de nos fils, les voir et les aider à grandir. Nous avons du temps pour faire la cuisine, jouer de la guitare ou repriser nos chaussettes, sommes beaucoup au grand air et profitons d’un environnement paisible.

Évidemment, ce n’est pas facile tous les jours et nous continuons à beaucoup apprendre. Il nous faut nous armer de patience pour acquérir peu à peu toutes les compétences nécessaires qui, si elles peuvent paraître simples, sont pourtant si éloignées de ce que nous avons appris durant notre jeunesse (faire du pain, avoir des toilettes sèches, installer des panneaux solaires, entretenir des batteries, reconnaître les plantes sauvages comestibles, récolter des semences, greffer des arbres, …).
Malgré tout, nous avons la conviction que c’est une voie accessible au plus grand nombre [1], et continuons de penser que choisir soi-même la vie que l’on veut mener est un premier pas vers l’épanouissement personnel.

C’est dans l’idée de diffuser ce message et aussi de mettre en relation, d’encourager et de soutenir les initiatives qui, comme la nôtre, s’efforcent d’aller dans le sens du bien-être et de la résilience, qu’avec une dizaine de sympathisants enthousiastes de la première heure, nous avons co-fondé l’association ResiWay.

… et ensemble dans la même direction

Une des premières actions a été de proposer une plateforme collaborative www.resiway.org pour faciliter le partage de savoirs autonomisants, c’est-à-dire permettant de ré-apprendre à faire soi-même [2].

On y retrouve de nombreux thèmes et questions liés aux 3 thématiques des Amis de la Terre :

Pour une terre vivante :

  • Toilettes sèches : « TLB d’appartement, possible ? »
  • Alimentation paysanne : « Comment fonctionne un système participatif de garantie ? » ; « Quel est l’intérêt de faire germer les graines avant de les manger ? »
  • Eau : « Par quoi commencer mon projet de petite centrale hydraulique ? » ; « Où peut-on utiliser de l’eau de pluie dans la maison ? »

Pour une vie plus simple :

  • Naître et grandir : « Quelle pédagogie pour que mon enfant soit davantage le moteur de son apprentissage ? » ; « Que faut-il savoir pour utiliser des couches lavables ? »
  • Autonomie : « C’est quoi le mécano-ménager ? » ; « Quels critères pour l’acquisition d’un terrain en vue d’un mode de vie autonome ? »
  • Simplicité Volontaire : « Des idées pour simplifier le temps des Fêtes ? »

Pour une économie non-violente :

  • Economie locale : « Quelles alternatives au système d’échange monétaire traditionnel ? » ; « Comment créer une amap ou un gasap ? »
  • Décroissance : « Comment réparer ma visseuse ? » ; « Quelles ampoules LED choisir pour une installation électrique basse consommation ? »
  • Fossil free : « Comment dimensionner une installation photovoltaïque ? »

Cette plateforme est collaborative. Elle appartient donc à tout le monde, et nous pouvons tou·te·s participer :

  • tant au contenu  : en y posant nos questions, en partageant nos ressources, retours d’expériences ou « trucs et astuces » bio, éco, logiques. Les informations sont publiées sous une licence de libre diffusion de type Creative Commons [3], accessibles sous un format ouvert, et tout le monde peut participer à les ajouter, les évaluer, et les améliorer ;
  • qu’au fonctionnement : définition des règles de la plateforme, gestion, et fonctionnement informatique. Les outils sont publiés sous une licence open source et leur développement est ouvert à tous.

Tout ceci fait de resiway.org la première plateforme collaborative libre en bien commun autour des thèmes de la résilience pratique (l’autonomie, la Transition, la Permaculture).

L’idée-force est de s’entraider pour agir chacun à son échelle : que nous ayons un jardin permacole ou quelques herbes aromatiques sur le balcon de notre appartement ; que nous souhaitions être autonomes en énergie ou réduire notre facture électrique ; que nous soyons Pierre Rabhi ou Anne Onyme, tou·te·s, nous pouvons participer à une large diffusion des savoirs pour apprendre à vivre de manière saine et écologique, à faible coût énergétique et économique, et mener ainsi l’Humanité à un bel avenir.

Avec les Amis de la Terre

Depuis le début, nos valeurs sont très proches de celles des Amis de la Terre. Pour cette raison, nous avons proposé aux Amis de la Terre Belgique de travailler en partenariat afin de nous renforcer réciproquement. L’objectif est que les activités des deux associations soient mutuellement reconnues, promues et relayées.

ResiWay se présente comme un soutien aux AT, dans une perspective de complémentarité des compétences, en agissant comme facilitateur pour diffuser largement les idées et les solutions pratiques existantes (aussi bien les nouvelles technologies que les savoirs ancestraux) et en garantissant que ces informations utiles soient accessibles, disponibles et faciles à comprendre par tout le monde. De nombreuses ressources publiées par les AT sont d’ailleurs déjà intégrées aux contenus proposés sur la plateforme.

Aussi, nous avons le plaisir de vous inviter à participer à la plateforme, à son élaboration et à son enrichissement pour le bien commun.

L’idée a également été émise d’organiser, au cours du week-end des Amis de la Terre de novembre, un atelier pour (re)découvrir et s’approprier ensemble l’outil. Enfin, nous avons proposé de publier avec les AT en 2018 un carnet dont le contenu sera issu de la plateforme. Il reprendra soit une sélection des meilleurs articles ou questions-réponses, soit une compilation d’informations pratiques autour d’une thématique précise. Toute participation ou suggestion de sujets qui vous intéresseraient en particulier est la bienvenue !

En attendant d’avoir le plaisir de vous (re)voir, nous vous souhaitons une belle fin d’été.

A bientôt sur votre plateforme résiliente www.resiway.org,

Cédric & Isabelle

Notes

[1Pour aller dans ce sens, le site de notre initiative familiale propose des photos et détails sur notre démarche, ainsi que des articles et des fiches utiles gratuites issus de notre expérience (habitat responsable, agro-écologie, conseils pour l’achat d’un terrain, etc. Visitez www.icway.be

[2Cette étape a été l’occasion de la restauration de Ekopedia, l’encyclopédie pratique des savoirs écologiques, qui avait disparu du web pendant 2 ans. www.ekopedia.fr

[3Une licence de libre diffusion permet de ne réserver que certains droits sur une œuvre, par opposition au copyright classique où tous les droits sont réservés. Une licence CC by-sa 3.0 par exemple impose de créditer l’œuvre (citer l’auteur, donner le nom du créateur et des personnes à attribuer) et de partager les œuvres dérivées sous les mêmes conditions, tout en autorisant gratuitement la consultation et le partage.