Agenda Voir tout l'agenda

Suivi de la campagne - Journée Internationale des Luttes Paysannes

Lors de la Journée internationale des luttes paysannes le 17 avril dernier, les Amis de la Terre ont participé à l’e-mobilisation organisée par Agroecology in Action et le Réseau de soutien à l’agriculture paysanne pour exiger une transformation profonde de nos systèmes alimentaires. Un mois après (...)
Consultation publique sur les déchets radioactifs

Vous en avez certainement déjà entendu parler, l’ONDRAF a choisi de consulter les citoyen·nes entre le 15 avril et le 13 juin... en période de confinement ! Coïncidence ? A vous de juger. On vous invite néanmoins à répondre à cette consultation sur le stockage des déchets radioactifs de haute activité (...)
Les Amis de la Terre recherche un·e stagiaire en communication !

Tu es intéressé·e par la communication, l’environnement et le milieu associatif ? Tu as un peu de temps et souhaites t’investir dans des projets qui favorisent le respect du vivant et le vivre ensemble ? Les Amis de la Terre Belgique recherche un·e stagiaire ou un·e volontaire en communication pour (...)
Réflexions en confinement

Le coronavirus occupe le devant de la scène médiatique depuis plus d’un mois. Il me semble qu’une nouvelle "pensée unique" a pris "doucement" le dessus. Qu’il y a celles et ceux qui pensent, parlent et agissent juste, et les autres. Les experts sont presque unanimes pour réprouver le principe de (...)
Organisons notre sécurité alimentaire !

Face à la crise historique engendrée par la pandémie de coronavirus Organisons notre sécurité alimentaire ! [ Convaincu.e.s par la carte blanche ? Devenez signataire en quelques secondes ici ] Collectif de signataires* Ce 26 mars, les Nations Unies ont lancé un avertissement : « les mesures de (...)
Et le jour d’après ? Pour un « CoronaReset »

De la part d’un groupe de citoyens issu de la société civile et de la sphère culturelle, de citoyens actifs dans une volonté de changer ce monde pour que ce saut de paradigme tant espéré voie le jour, pour qu’après cette crise sanitaire mondiale, on ne nous resserve pas la même soupe, devenue imbuvable. (...)