Le jeudi 1er février, une grande action de mobilisation en faveur de la lutte contre le réchauffement global aura lieu en France et en Belgique.

Ce jour-là, nous sommes tous invités à éteindre nos lampes et appareils électriques entre 19h55 et 20h. But de la manœuvre : envoyer un message symbolique mais fort à destination des décideurs politiques pour leur demander de prendre sans tarder des mesures concrètes et radicales dans la lutte contre le réchauffement global qui menace les équilibres de la planète.

La date du 1er février a été retenue car, ce jour-là, les experts des Nations-Unies présenteront à Paris leur nouveau rapport (probablement alarmant) sur les changements climatiques.

Lancée en France par L’Alliance pour la Planète (un collectif regroupant une centaine d’ONG environnementales), l’action est soutenue en Belgique par Inter-Environnement Wallonie, Inter-Environnement Bruxelles, les Amis de la Terre Belgique, Espace Environnement, Natagora, le Réseau IDée, l’APERe, 4X4info, Oxfam-Solidarité, Group One, ATD Quart Monde et l’Institut Eco-Conseil.

Des dispositions ont été prises avec Elia, gestionnaire du réseau de transport de l’électricité, afin de prévenir tout impact négatif sur le fonctionnement de ce réseau. Vous pouvez donc passer à l’action sans crainte [1] !

Ce message a déjà largement circulé, mais pourquoi s’arrêter ?

Même si ce message a déjà beaucoup circulé, de nombreuses personnes doutent encore de l’ancrage belge de l’opération. faites circuler ce mail à tous vos contacts.

Invitez vos élus communaux à participer à l’opération, par exemple en éteignant l’éclairage public pendant ces 5 minutes. transférez-leur ce message.

Et pour passer du symbolique à des actions concrètes.

Rendez-vous sur :

- http://www.energivores.be
- http://energie.wallonie.be/servlet/Repository/101_idées_futées.po.PDF?IDR=2911
- http://www.defi-energie.be

Contacts :

Sophie Bronchart, chargée de mobilisation IEW : s.bronchart[atiewonline.be]

Communiqué de presse ci-joint

Pour rappel, le communiqué original de nos voisins français, l’Alliance pour la Planète (groupement d’associations environnementales coordonné par les Amis de la Terre) :

Il ne s’agit pas d’économiser 5 minutes d’électricité uniquement ce jour-là, mais d’attirer l’attention des citoyens, des médias et des décideurs sur le gaspillage d’énergie et l’urgence de passer à l’action ! 5 minutes de répit pour la planète : ça ne prend pas longtemps, ça ne coûte rien, et ça montrera aux candidats à la Présidentielle que le changement climatique est un sujet qui doit peser dans le débat politique.

Pourquoi le 1er février ? Ce jour là sortira, à Paris, le nouveau rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations Unies. Cet événement aura lieu en France : il ne faut pas laisser passer cette occasion de braquer les projecteurs sur l’urgence de la situation climatique mondiale.

Si nous y participons tous, cette action aura un réel poids médiatique et politique, moins de trois mois avant l’élection présidentielle !

Faites circuler au maximum cet appel autour de vous et dans tous vos réseaux ! Faites le également apparaître sur votre site Internet et dans vos news letters.

Contact : Cyrielle den Hartigh, Les Amis de la Terre-France

Tél : 01 48 51 18 95

Affiche de la campagne

Voir aussi :
- les associations participantes
- Pourquoi 5 minutes de répit pour la planète ?

Notes

[1Un petit truc : pour vous faciliter la vie, vous pouvez éteindre d’un seul coup l’ensemble de vos appareils électriques en coupant le disjoncteur de votre compteur électrique (pensez simplement à reprogrammer à la fin de l’action les appareils qui doivent l’être !