En province de Liège, de nombreuses sous-espèces d’abeilles mellifères sont présentes, ainsi que leurs hybrides. Sans contrôle des fécondations, on se retrouve après deux ou trois générations avec des abeilles agressives.
L’idéal serait d’élever la noire du pays. Hélas, elle n’est plus présente à l’état pur que dans la botte de Chimay. Et une fois hybridées, elle est trop agressive, ce qui est moins le cas des Buckfast ou carnica de première génération.
Aussi, nous avons privilégié la Buckfast qui a une excellente tenue de cadre et quelques carnica pour la comparaison. Le but de notre projet est avant tout pédagogique. Ces abeilles nous permettent de faire visiter le rucher sans piqûres et sans protections. C’est un outil intéressant pour fasciner le public et le sensibiliser à la cause des abeilles.