Depuis quelques années, le SaluTerre nous a permis de vous tenir informé de nos réflexions et de nos actions concernant la Décroissance Economique Soutenable (DES) et la Simplicité Volontaire (SV). Bien que cette thématique soit la plus jeune de nos thématiques, on peut affirmer, aujourd’hui, sans hésitation, qu’elle est devenue la plus importante :

- la plus importante car c’est une thématique transversale par excellence qui influence toutes les autres thématiques, leur donne des repères, des guides précieux ;
- la plus importante car elle concerne tous les pans de notre vie et elle propose à chacune, à chacun un chemin de vie pas toujours facile car à contrecourant de notre société de consommation et de compétition mais porteur d’un espoir individuel et collectif à court et long termes ;
- la plus importante car elle nous stimule à passer en permanence d’une réflexion au niveau global (la décroissance économique soutenable) à des actes au niveau individuel (la simplicité volontaire) en parfait accord avec un des grands slogans de notre association : « Penser globalement, Agir localement ».

Rappelons que cette thématique s’est construite progressivement au sein du groupe de réflexion créé spontanément en 2003 - notre groupe SoS - avant d’être débattue et adoptée à l’unanimité lors d’une de nos assemblées générales en 2004. Après une petite période de « vacances », le groupe SoS a été relancé en fin 2007 par Dominique Masset. Ce groupe de réflexion, ouvert aussi aux non membres, qui se réunit une fois par mois, est un lieu privilégié pour notre association où nous pouvons partager et débattre sur des sujets aussi importants que ceux de l’alimentation, de la santé, de notre mode de vie, des difficultés d’initier un changement individuel, collectif, etc.

Par la création des groupes de SV qui rassemblent des jeunes et des moins jeunes, des femmes et des hommes, des membres et des non membres des Amis de la Terre, nous participons à la mise en place d’un nouveau mouvement social comme le montre l’analyse récente faite par Emeline de Bouver [1]. Un nouveau mouvement social qui en opposition avec la morosité, la sinistrose actuelle vise l’éclosion d’une société globalement moins riche de biens matériels, d’une société plus riche de liens, d’une société plus humaine en accord avec la Terre. Cette thématique est aujourd’hui celle qui nous permet d’aller vers le grand public avec un message important qui, au-delà de l’indispensable prise de conscience de la situation critique à laquelle l’Humanité et la Vie au sens le plus large sont confrontées, porte des pistes de réflexion et des propositions d’actions pour retrouver espoir et énergie. Centrale pour notre association et dans la vie de plus en plus de nos membres, cette thématique occupera la partie centrale dans ce nouveau SaluTerre. Et quant au titre choisi, comment faire plus simple lorsqu’on veut unir la Simplicité Volontaire et les Amis de la Terre !

Marc Van Damme, un de nos permanents, et Dominique Masset, colporteur de la décroissance, seront les coordinateurs du Simplici-Terre qui nous l’espérons sera rapidement enrichi par votre plume ou votre clavier... ainsi que par les membres des groupes de SV.

Ezio Gandin

Notes

[1voir le livre d’Emeline de Bouver
« Moins de biens, plus de liens : la simplicité
volontaire, un nouvel engagement social »
Ed. Couleur livres, 2008. http://www.couleurlivres.be/html/nouveautes/moinsDeBien.htm. Une interview de Emeline de Bouver
sera présentée dans le prochain numéro.