• (dans 1 mois)
  • Cinéma Caméo, 49 Rue des Carmes - 5000 Namur
  • prix d'entrée
  • astrid chez amisdelaterre.be

Venez découvrir le 29 août au cinéma Caméo, le film détonnant d’Isabelle Masson-Loodts, Un héritage empoisonné, qui traite la question du nucléaire sous les angles du déni démocratique, de l’enfouissement de la mémoire, de la dangerosité des déchets radioactifs, d’une économie violente...

"Dans les années 1920, la Belgique et la France se sont débarrassés des rebuts chimiques du conflit dans des territoires défavorisés. L’opposition des populations locales a été balayée par l’urgence des décisions et par les pressions exercées par les lobbies industriels et agricoles. L’actualité révèle que le déni des craintes exprimées à l’époque a favorisé un oubli délétère. Les habitants du nord du département de la Meuse subissent encore aujourd’hui les conséquences de l’amnésie qui a entouré la pollution de leurs terres. Or 100 kilomètres plus au sud, à Bure, d’autres citoyens luttent contre un projet de poubelle nucléaire. Alors qu’un siècle a suffi pour faire oublier le danger des pollutions héritées de 14-18, notre mémoire permettra-t-elle de préserver les générations futures de déchets qui resteront dangereux pour plusieurs millénaires ?".

Déni démocratique, enfouissement de la mémoire, dangerosité des déchets radioactifs.. Éléments d’une société et d’une économie violente à laquelle nous, Amis de la Terre, résistons. Éléments traités avec humilité et honnêteté par Isabelle Masson-Loodts dans son film : « Un héritage empoisonné ». Les Amis de la Terre vous invitent à venir élargir votre réflexion à ce sujet lors de cinés/débats.

Notre périple a commencé à Bruxelles en mai, nous le poursuivons au cinéma Caméo le 29 août. Nous aurons la chance d’avoir la réalisatrice avec nous, Isabelle Masson-Loodts, qui répondra passionnément à toutes vos questions. Avec elle, Marcel Otte, Professeur émérite de Préhistoire de l’Université de Liège. Il évoquera avec nous les questions relatives à l’anthropocène, ce que peut nous enseigner le rapport des humains à la nature dans la Préhistoire,..

Nous aurons également la chance d’avoir avec nous des membres du Comptoir Citoyen des Energies COCITER.

Au plaisir de vous y rencontrer !

« Se peut-il que le nucléaire soit une réalité qui rompt de toutes les façons possibles avec un schéma fondamental ? Nous savons que les civilisations ne font pas le ménage derrière elles. Mais aucune n’a jamais laissé derrière elle des déchets qui resteraient mortellement dangereux pendant des millénaires. Là, nous sommes uniques. Absolument les seuls dans l’Histoire. » Henning Mankell, Sable mouvant, 2015.

Pour plus d’infos sur le projet du film : https://www.facebook.com/Un-h%C3%A9ritage-empoisonn%C3%A9-le-film-112592925935856/