Photo : Friends of the Earth Europe">Friends of the (...)//

« C’est en notre qualité d’étudiants en biologie et médecine d’universités belges que nous décidons de nous exprimer à son propos. Nous pensons en effet qu’il est primordial d’apporter au débat la lumière des sciences. Les universitaires ont beaucoup de mal à vulgariser leur jargon complexe. De fait, par le biais de cette carte blanche, nous voulons partager avec toute la société, en mots compréhensibles, ce que des études scientifiques nous disent sur l’impact de l’exposition des humains et du monde naturel aux ondes téléphoniques, dont fait partie la 5G. »

L’article est disponible en intégralité sur le site de La Libre.