• (il y a 3 jours)
  • info chez climaxi.be

Climaxi vous donne rendez-vous ce dimanche 20 juin pour une promenade dans le Bois de la Houppe menacé par l’ouverture d’un parc à loups.

La Houppe : pas d’attaque de nos forêts protégées

Près de vingt ans après la fermeture de la décharge et des carrières de sable à La Houppe, la famille Fort présente à nouveau un projet purement économique qui menace de détruire la zone forestière protégée NATURA 2000. Bien que la décharge ne soit toujours pas complètement assainie et qu’il reste probablement des tonnes de produits contaminés dans le sol, elle veut maintenant implanter un parc touristique
sur le site des anciennes carrières de sable.

Cela débuterait par un projet plutôt modeste d’environ huit
logements et l’introduction d’une meute de loups pour uniquement faire plaisir aux touristes. Une extension est prévue à ce projet ce qui n’est pas un secret : Un méga parc animalier avec un parking pour 500 voitures, des aires de jeux, des restaurants et une vingtaine d’hébergements touristiques.

Ce site NATURA 2000 ne pourra pas faire face à une telle pression. Le village lui-même souffrirait des nuisances occasionnées par la circulation automobile accrue, du bruit et de l’air pollué. La restauration dans ce genre de Walhalla touristique est généralement trustée par les grandes chaînes. Selon le maire et les échevins de Flobecq, cela ne se présente pas si mal car la première phase du projet peut donner un nouveau souffle à La Houppe.

Toutefois des questions restent sans réponse : S’agit-il d’un petit projet ? Que fait ce méga-plan dans le dossier ? (Quoi qu’il en soit, nous ne l’avons ni conçu, ni introduit dans le dossier !).

Heureusement, tout le monde n’est pas de cet avis : les services gouvernementaux wallons et flamands, l’Agentschap Natuur en Bos et le Département de la Nature et des Forêts, ont tous deux émis un avis négatif dans lequel ils font savoir que même le “petit projet “ aura un impact dévastateur sur la végétation et les espèces protégées. Ils soulignent également les problèmes liés à la gestion des eaux usées, à la pollution lumineuse et à la perturbation de la forêt. Le dossier serait incomplet et illégal et néanmoins, les autorités locales ont approuvé la demande.

Quoi qu’il en soit, Climaxi et le comité la Houppe Natura 2000 D’Hoppe vont introduire un recours auprès du Gouvernement wallon. Afin de soutenir cet appel, nous organisons une marche respectant les mesures sanitaires en vigueur le dimanche 20 juin à partir de 14 heures.

Comité D’Hoppe l NATURA 2000 l La Houppe