23/09 : Vranken ne veut pas contrarier Paul-François Vranken ne voudrait pas venir à Liège "à tout prix"

, par Maxime Calay

Selon un article paru dans La Meuse ce vendredi 23 septembre, Paul-François Vranken déclarerait ne pas vouloir installer de vignes à Liège si les riverains ne sont pas d’accord.

Cet article se voudrait rassurant pour les Liégeois, mais qu’en est-il des autres ?
En effet, le projet concerne 120 ha de terrains, de Huy à Visé [1], qui seraient cultivés de manière conventionnelle et traditionnelle champenoise.

En réaction à cet article, un court reportage réalisé par RTC-Liège nous offre une vue imprenable sur la ville depuis le terrain des Filles de la Croix.

Concernant sa présence à Liège, M. Vranken précise que le projet n’en est qu’à ses débuts, un discours identique à celui de la Ville de Liège. Alors, pourquoi s’inquiéter ?

Peut-être parce que le projet a débuté en janvier 2011, que des négociations pour des terrains ont déjà eu lieu [2], et que l’échevin, Monsieur Firket, n’a toujours pas apporté de réponses précises aux questions des riverains ni à l’interpellation lors du conseil communal du 5 septembre dernier ?

Notes

[1Voir ce même article dans La Meuse, ainsi que notre état des lieux des coteaux pour plus de détails.

[2On pense notamment au terrain de Saint-Barthélémy revendu tout récemment à l’évêché