, par Maxime Calay

La culture de vignes de manière conventionnelle, qu’elle soit "raisonnée" ou non, nécessite l’emploi de pesticides et autres produits de synthèse. Ces produits appauvrissent le sol, freinent l’enracinement des pieds de vigne et provoquent l’érosion des sols.

Dans le cas de terrains en forte pente, on peut se questionner quant à la pertinence d’une telle culture qui entrainerait inévitablement de coulées de boues, l’eau étant incapable de pénétrer dans le sol à ces endroits.

Des riverains se souviennent des écoulements de boues qui se sont déversées dans les rues en contrebas des coteaux lors de violents orages qui ont eu lieu en 1999, et suite à la création du parking de l’hôpital de la Citadelle.

Quelles méthodes Vin de Liège et Vranken-Pommery utiliseraient-elles pour garantir aux riverains que leurs vignes n’accentueraient pas ce phénomène ?