Les enfants juste à côté, on en fait quoi ? Certains terrains se trouvent juste derrière les écoles...

, par Maxime Calay

Les écoles de Saint-Barthélémy et Sainte-Croix, notamment, se trouvent en contrebas du terrain des Filles de la Croix. En fonction des vents et dans le cas de pulvérisation de produits toxiques sur les vignes, il est possible que les enfants et jeunes entrent en contact direct avec ces produits. Doit-on rappeler le film « nos enfants nous accuseront [1] » qui a été applaudi par le Collège en 2009, et projeté encore tout récemment dans le Laveu ?

Questions publiques

  • Les directeurs, les professeurs, les associations de parents, les parents sont-ils informés de ces projets et des conséquences pour leurs enfants ?
  • Vin de Liège peut-il garantir que la méthode de culture qu’ils envisagent pour le terrain des Filles de la Croix ne portera en aucun cas atteinte, même à long terme, à la santé des enfants et du voisinage ?
  • M. Vranken a-t’il envisagé la question, et serait-il disposé à cultiver ce terrain, comme tous les autres terrains concernés par son projet, en culture biologique en portant spécialement attention à ce point précis ?
  • Comment la Ville se positionne-t’elle par rapport à cette question de santé ? A-t’elle encore besoin qu’on lui prouve la nocivité des produits nécessaires à une viticulture conventionnelle ?