24/09 : La Ville de Liège communique La Ville se veut rassurante, cette fois, par écrit.

, par Maxime Calay

On l’attendait depuis longtemps, voici enfin un communiqué officiel de la Ville de Liège [1] daté du 20 septembre, publié le 23 septembre 2011. Le Collège se veut rassurant, en réponse aux incertitudes et aux questions multiples qui se posent et aux craintes des riverains.

En plus de rappeler les avantages du projet Vranken, le Collège rassure les citoyens que de sérieux défis seront rencontrés :

  • préserver, voire renforcer l’accessibilité du site au public ;
  • se tourner vers une viticulture durable, respectueuse de son environnement et de la santé des habitants ;
  • proposer des solutions à la problématique du bruit, de l’érosion et de la perméabilité des sols.

Ces critères sont en effet indispensables pour permettre une modification du plan de secteur, les terrains convoités étant actuellement classées en zone verte.

On peut regretter d’une part que la Ville ne fasse pas la distinction entre le projet Vin de Liège qui répond à ces défis, et le projet Vranken-Pommery qui n’apporte à ce jour pas de précisions rassurantes quant à la manière dont seront traitées ces questions essentielles [2].

Nous demandons à la Ville de cesser d’entretenir la confusion auprès du public en « mixant » ces projets fondamentalement différents [3] car il n’existe à ce jour aucun lien entre eux.