, par Maxime Calay

Face à la médiatisation du projet Vranken-Pommery et la confusion constante entre les projets Vranken et Vin de Liège pour ce terrain, nous avons demandé à Vin de Liège quel serait leur projet pour le terrain des Filles de la Croix.

Nous osons croire en effet, qu’il appartient aux Filles de la Croix de décider quel projet privilégier.

Vin de liège nous dévoile ainsi un plan de cultures plutôt intéressant, à faible mécanisation et faible surface de culture, qui serait implantée dans une partie actuellement dégagée du terrain sur une superficie de 0,5 ha et selon le cahier de charges de l’agriculture biologique.