Photo : Metro Centric

  • (Octobre 2011)
  • reg.lg.gt.coteaux[at]amisdelaterre.be
  • Compte rendu: Nous étions peu, mais nous étions en grande forme, comme vous pourrez le constater sur le petit film qui relate notre action ce samedi 1 octobre 2011 lors de la nuit des Coteaux.

    Nuit des coteaux 2011, crémant de Liège : action des Amis de la Terre from Amis de la Terre de Liège on Vimeo.

    {Caméra : Florence et Maxime, témoignage : Julie et Aymeric} Le nouveau groupe des Amis de la Terre de Liège est enfin lancé ! Nous avons profité de la nuit des coteaux de Liège pour mener une action d'interpellation afin d'informer les liégeois : Nous avons souhaité que les citoyens puissent disposer de toutes les clés afin de pouvoir se positionner, sur un sujet qui fait polémique. L'un des meilleurs moyens de se faire entendre est peut-être la mise en scène, c'est certainement a mon sens, la manière la plus simple pour faire réagir les gens : les mettre face au problème. Aussitôt dit aussitôt fait, nous nous sommes équipés de combinaisons blanches et de masques de chirurgien, nous avions également un pulvérisateur. Sur place lors de cette nuit des coteaux nous avons distribué nos petits papiers aux passants[[{{Des vignes sur les couteaux ?
    Non ! Oui ? Avec ou sans pesticides ?
    http://www.amisdelaterre.be/coteau-liege/}}]] tout en leur demandant d'être vigilent aux « pesticides » qu'on « répandait », surtout avec les enfants. Certains rigolaient, d'autres étaient interpellés, certains étaient méfiants, d'autres indifférents face à cet épandage. Je pense que nous avons pu soulever le débat chez un certain nombre de personnes, ne fut-ce que vis-à-vis de la problématique des pesticides. La majorité reculait face à ces émanations, ce qui est déjà une victoire en soi ! Certains portaient leur enfant, d'autres leur chien, une dame voulait même faire demi-tour avec sa poussette pour ne pas passer sur le sol traité. Sans toujours se poser la question : pourquoi répandrions-nous des pesticides sur du macadam, vers 22h lors de la nuit des coteaux ?

Face aux projets de vignobles portés par la Ville de Liège et le caractère purement historique, touristique et économique du projet Vranken en vue de la production d’un "crémant de Liège", étant donné l’analyse que nous avons effectuée et la perte de biodiversité, les risques pour la santé et l’environnement qu’impliquerait la culture de vignes sur les coteaux de manière conventionnelle ou raisonnée, nous allons sensibiliser les passants à cette problématique à l’occasion de la nuit des coteaux ce samedi 1 octobre.