, par Maxime Calay

Les Amis de la Terre ont demandé et obtenu un rendez-vous avec l’échevin Firket et son cabinet afin de discuter des projets de vignes à Liège et d’éclaircir mutuellement certaines zones d’ombre.

Nous espérons que cette discussion sera féconde et positive. Nous nous y rendrons dans un esprit de transparence, en vue d’obtenir un premier son de cloche "direct" de la part de M. Firket qui semble soutenir contre vents et marées le projet vignoble Vranken-Pommery, mais également la coopérative Vin de Liège.

En toute cohérence avec notre communiqué de presse du 26/09, nous mettrons en lumière la contradiction évidente entre les projets de vignes Vranken et le plan Maya sous-tendant la protection des abeilles par la réduction de l’emploi de pesticides, notamment.