Les riverains et la Ville sur une longueur d’onde différente ? Comtpe-rendu de la réunion du 19 septembre entre quelques riverains et la Ville de Liège

, par Maxime Calay

Comme précisé dans l’état des lieux des projets vignobles, quelques riverains ont été reçus le 19 septembre par M. Firket et M. Demeyer (notamment), afin de discuter des projets vignobles et plus spécialement du projet Vranken qui soulève de nombreuses inquiétudes.

Deux mois plus tard, le comité de riverains nous livre un compte-rendu de réunion, composé de... deux documents.

[...]Voici les dernières informations concernant le projet d’implantation de vignes sur les coteaux de la Citadelle.

Nous avons reçu de la Ville le procès-verbal de la réunion qui s’est tenue le 19 septembre. La version de la Ville est un plaidoyer pour le projet de vignobles et ne correspond pas au contenu de la réunion – c’est elle-même qui le dit. Nous avons amendé le texte et notre version est versée au dossier. Dès lors les deux textes valent pour procès-verbal de la réunion. Nous vous les envoyons. Vous pourrez constater les divergences de vue.

La proposition de mettre sur pied des groupes de travail sur les questions que nous avons posées (urbanisme, santé, érosion, problèmes légaux, …) n’aura pas lieu car la société Vranken est actuellement trop occupée par les vendanges, nous a-t-on répondu.

En attendant, rien n’a vraiment bougé. Les terrains ne sont en tout cas pas vendus. Mais la ville a demandé à la région wallonne d’examiner les possibilités de changement d’affectation des coteaux au plan de secteur sur une surface de 6 hectares. Il est donc indispensable de rester vigilants.[...]