Photo : Metro Centric

  • (Février 2012)
  • Participation libr
  • 0479/63.45.24 - 04/229.51.19 - environnement[at]quartierdulaveu.be
  • Compte rendu: Presque 60 personnes présentes, dont une bonne partie habitant le quartier ; un public passionné pour une conférence adaptée au contexte local et à l'actualité, avec l'évocation des actions de la nouvelle locale de Liège et des projets de vignes sur les Coteaux ainsi que leurs conséquences sur les abeilles. Nous avons appris notamment que les abeilles se portent mieux en ville qu'à la campagne car elles sont moins exposées aux pesticides pulvérisés sur les champs et au manque de diversité de pollen présent dans les monocultures. Didier Brick nous rappelle chiffres à l'appui la nocivité du Roundup et des nouveaux pesticides soi-disant moins agressifs car utilisés en petites doses ; ceux-ci sont jusqu'à plusieurs milliers de fois plus toxiques que le DTD qui a été interdit il y a plusieurs années lorsqu'on en a retrouvé chez les Inuits… cherchez l'erreur ! Hubert Gorgemans était également présent. Apiculteur passionné, il nous a présenté le système de parrainage de ruches "made in abeilles" et nous a confirmé les difficultés des apiculteurs : aucune ruche n'a survécu cet hiver. Les pesticides ne sont pas les seuls responsables : le parasite varroa est également un facteur important dans la déperdition des colonies. Nous avons ainsi présenté des outils pour favoriser les insectes pollinisateurs dont nous dépendons : bannir l'usage de pesticides, favoriser la biodiversité en arrêtant de vouloir un gazon bien net, mais aussi construire de petits refuges à insectes sous différentes formes.

Dans le cadre d’un cycle de conférences et projections sur le thème de l’alimentation, les Amis de la Terre vous proposent une conférence en partenariat avec le Comité de quartier du Laveu.

Abeille butinant (Crédit Photo Eric Tourneret) {JPEG}Depuis plusieurs années, l’actualité met régulièrement en avant l’inquiétant phénomène de disparition des abeilles et des autres pollinisateurs. Rappelons au passage leur rôle capital puisqu’ils assurent 80% de la diversité de nos aliments et 30% du contenu de nos assiettes !

Sur les continents américain et européen : les pesticides utilisés aujourd’hui dans l’enrobage des semences ou en pulvérisation provoquent des mortalités sans précédent, que ce soit directement en intoxiquant l’abeille, ou indirectement en la privant de toute flore mellifère !

Nous aussi, devenons les acteurs du changement. Que ce soit pour dénoncer les méfaits des pesticides sur la santé, pour soutenir une agriculture locale et biologique, mais aussi pour montrer l’exemple en terme de limitation des émissions de gaz à effet de serre et ainsi réduire l’impact du réchauffement climatique qui pose déjà des soucis à nos colonies dans certaines régions du monde. Bref, à penser localement avec nos abeilles et à agir globalement avec le monde agricole aujourd’hui durement éprouvé par un système qui ne l’a pas épargné.

Les Amis de la Terre et le Comité de quartier du Laveu, en collaboration avec le Cercle du Laveu, vous invitent vendredi 10 février 2012 à une conférence qui vous fera découvrir le monde fascinant des abeilles et qui traitera de l’ensemble de la problématique du phénomène de dépérissement des colonies.

Cette conférence sera présentée par Didier Brick, apiculteur et biologiste collaborateur du Service d’Ethologie de l’ULg. Il abordera également d’autres causes de disparition des abeilles régulièrement évoquées comme l’appauvrissement de la flore mellifère, les traitements réalisés par les apiculteurs eux-mêmes, le réchauffement climatique, les ondes GSM…

Nous réfléchirons sur les moyens d’agir de chacun et nous terminerons par une dégustation de miel. Un stand sera à disposition avec des nichoirs à insectes, de la documentation et des graines mellifères.