, par Jean-Philippe Body

Après un an de réflexion et de rencontres, c’est le projet que les Amis de la terre du pays de l’Eau d’Heure soutenus par une soixantaine de personnes actives dans les secteurs économiques, sociaux ou culturels proposent aux communes de Cerfontaine, Froidchapelle et Walcourt pour redynamiser la région au niveau économique, social, culturel et environnemental.

Flash Video - 9.3 Mo
Canal C 28/02/2012 - Pour le parc naturel de l’Eau d’Heure

La soirée d’information de ce mardi 31 janvier : résultats positifs

Suite à cette soirée, nous pouvons compter sur une centaine de soutiens actifs par rapport à ce projet.
Au niveau politique, pour le moment, au moins 5 listes soutiendront ce projet.

Un comité de promotion du parc naturel s’est créé. Pratiquement, nous distribuons actuellement des affiches "oui au parc naturel" pour les voitures ou les fenêtres et une pétition circule en faveur de ce projet (si vous voulez participer, tous les documents sont joints sur ce site ou contactez un responsable du groupe local des Amis de la Terre du pays de l’Eau d’Heure)

JPEG - 2.1 Mo
conférence du 31 janvier
HTML - 152.5 ko
Cerfontaine : Un parc naturel autour des barrages de l’Eau d’Heure ? - L’Avenir

Les missions d’un parc naturel régional

1) Assurer la protection, la gestion et la valorisation du patrimoine naturel et paysager

2) Definir et orienter les projets d’amenagement du territoire suivant les principes du developpement durable

3) Assurer le developpement economique, social et culturel local ainsi que l’amélioration de la qualité de la vie

4) Experimenter de nouveaux modes de gestion de l’espace rural

5) Organiser l’accueil, l’education et l’information du public

6) Rechercher la collaboration transfrontalière et entre les parcs naturels

Vos commentaires

  • Le 8 février 2012 à 19:38, par anne Chanonat En réponse à : Projet : parc naturel régional du pays de l’Eau d’Heure

    je soutiens ce projet de Parc Naturel au Pays de l’Eau d’Heure, afin d’assurer un meilleur environnement pour nos enfants à venir et ceux qui sont déjà là ....
    il est temps que cette région sinistrée et enclavée, trouve un nouveau souffle et ce n’est pas avec le peu réalisé jusque là que l’on va y arriver !!!