Marche de soutien à l’agriculture paysanne ici et en Inde

  • samedi 22 septembre 2012 à 11h (Septembre 2012)
  • apportez votre pique-nique
  • charlierluc[at]yahoo.fr, helene.errenbault[at]entraide.be, genevieve[at]amisdelaterre.be - 081/39.06.39
  • Compte rendu: C'est par une journée ensoleillée que nous avons commencé notre marche à travers le marché de Namur. Une marche d'abord silencieuse, ensuite accompagnée des chants sacrés de la chorale de Vévy Wéron. L'objectif d'une telle marche? Etre en conscience avec les paysans indiens qui s'apprêtaient le 2 octobre à démarrer 350km de marche pour arriver à Delhi le 2 novembre avec des revendications d'accès à la terre, à l'eau et à la forêt. Cet événement était très différent d'une manifestation classique : Imaginez-vous un cortège de 50 personnes marchant lentement au milieu du marché, arborant des pancartes aux slogans « vivre simplement pour que tous puissent simplement vivre - Gandhi », « Priori Terre », « sois le changement que tu veux voir dans le monde », «Quand tu manges, pense à celui qui te nourrit », « la non-violence est le summum du courage ». L'idée est que ces pensées soient vues par le public, « Monsieur et Madame tout le monde », qu'elles traversent leur esprit le temps d'un instant et que, ceux et celles qui le désirent nous rejoignent dans la marche ou à Vévy Wéron. Nous distribuions des dépliants expliquant notre soutien à Ekta Parishad (voir saluterre 110 ou site des amis de la terre) et nous invitions les gens à nous rejoindre pour une après-midi de rencontre et partage autour de l'agriculture paysanne en Inde et chez nous. Personne ne s’est joint spontanément à notre démarche mais ce qui est sûr, c'est que cela aura marqué les esprits au moins le temps d'un instant...et de ci delà, fait réfléchir certains sur leur place dans la société, leur alimentation...on peut espérer! Après une marche de 8 km, le groupe est donc arrivé à la ferme de Vévy Wéron, accueilli en chansons. Certains sont allés voir les maraîchages et échanger sur le choix des maraîchers de cultiver à petite échelle et de vendre en circuits courts. D’autres sont allés découvrir le film « Ahimsa » (non-violence) présentant toute la démarche du mouvement Ekta Parishad. La journée s’est terminée par un cercle de partage autour de la question de l’accès à la terre au nord et au sud et donc plus largement autour de l’agriculture. « Aujourd’hui, on achète de la terre comme un placement et non plus pour la cultiver », nous rappelle Daniel Cauchy. Et l’alimentation ne sert plus d’abord à nourrir tout le monde mais à faire du profit. Nous avons donc réellement une mission d’essayer de nous réapproprier l’alimentation comme un bien commun et non d’abord comme une source de profit. Il y a un énorme travail pédagogique à entamer pour faire comprendre les enjeux au public, à tous ceux qui mangent : c’est-à-dire tout le monde. Aujourd’hui, nous sommes peut-être 1 % à prendre conscience des enjeux et à interpeller mais dès que nous serons entre 5 à 10 %, on pourra commencer à faire changer les choses. Et pour ajouter du concret à des possibilités d’action pour rendre à l’alimentation le statut de bien commun, l’échange s’est terminé sur des alternatives qui se mettent en place, comme par exemple la création de la coopérative « Terre en vue » : mouvement citoyen qui libère les terres de la spéculation. La terre est collective et ne sera pas revendue. (plus d’infos sur www.terre-en-vue.be). Face aux multiples crises présentes et sans doute à venir, la non-violence est certainement une force à explorer pour la militance de demain, pour AGIR face aux problèmes que pose le modèle dominant et violent de la société plutôt que d'y REAGIR. Concentrons nos forces sur l'action plutôt que sur la réaction, il existe beaucoup d'alternatives à ce modèle violent de société, à nous de les explorer. {{Vidéo :}} http://www.canalc.be/index.php?option=com_content&view=article&id=100002515, voir la table des matières du journal sous l’écran.

11H : rendez-vous à Namur, Rempart de la vierge, face au n°2 (en face du parc Marie-Louise) avec votre pic-nic du midi. Destination : la ferme de Vévy-Wéron (Wépion), arrivée vers 15h30 (8km) : Visite de cultures en maraîchage, cercle de partage : accès à la terre en Inde et en Belgique, les alternatives à l’agro-industrie. Projections de film, stands et animations, Petite restauration (participation au repas : 5euros).

Pour organiser l’accueil de tous, votre inscription est vivement souhaitée.
Comment ? En versant un don de 10 € (ou selon vos possibilités) - intégralement versé à Ekta Parishad - sur le compte
BE44 523-0431038-45 de Mercy Home, avec la mention « Marche Ekta Namur » + nbre participants

Plus d’informations sur Ekta Parishad http://www.amisdelaterre.be/spip.php?rubrique183