Initiation à la permaculture

  • samedi 30 juin 2012 à 10h (Juin 2012)
  • /
  • Alain Carpiaux 0485/803.765 et Pierre Léger 0477/262911

Comment démarrer un jardin en permaculture ? Qu’est-ce que la permaculture ?
Nous vous convions à un atelier pratique sur ce thème. A partir d’un jardin où les plantes sauvages ont envahi les lieux, nous vous proposons une méthode toute simple pour démarrer un jardin en permaculture. Simplicité et coûts réduits, nous planterons quelques plants biologiques sur une couche de cartons et paille... Avec les explications adéquates.
Venez nombreux et nombreuses à vous initier à cette pratique que vous pourrez facilement réaliser chez vous !
Après l’activité, possibilité de manger sur place sur le principe de l’auberge espagnole. Chacun amène un plat et une boisson. Bienvenue !

Plus d’explications sur la permaculture :
Aujourd’hui, on a tendance à penser qu’il n’existe que deux options si on veut produire de la nourriture :

- soit l’agriculture traditionnelle forte consommatrice en ressources et en énergie : tracteurs, engrais et pesticides chimiques, ...

- soit l’agriculture paysanne forte consommatrice en main d’œuvre et non rentable dans notre société occidentale

Il existe une autre piste : la permaculture.

La nature n’a pas attendu que l’homme existe pour produire en abondance. Elle le fait depuis des millions d’années. La permaculture consiste donc à observer la nature et à mieux la comprendre pour concevoir des écosystèmes productifs.

Quelques principes de permaculture :

- La nature ne retourne pas le sol à l’aide d’une bêche ou d’une charrue : ce sont les vers de terre qui s’occupent d’aérer la terre.

- Dans la nature, un sol nu est un sol mort (p.ex. déserts) : il faudra donc toujours couvrir celui-ci par exemple par un paillis vivant (engrais verts,...) ou mort (BRF,...)

- La nature est riche en biodiversité : il faut donc remplacer la monoculture par un mélange de plantations

- Ne pas pulvériser mais plutôt attirer les prédateurs des ravageurs : hérissons, grenouilles et carabes sont de gros mangeurs de limaces.

- Ne pas compacter le sol afin de maintenir l’aération de ce dernier

- Si on prélève des plantes pour les consommer, on compensera en ajoutant de la biomasse