Photo : luttespaysannes.be

  • (Septembre 2012)
  • genevieve[at]amisdelaterre.be - 081/39.06.39 - 0474/52.16.15

En Inde, 100 000 paysans se préparent à marcher à partir du 2 octobre et ce, pendant 30 jours pour revendiquer leurs droits à la terre et à une vie digne. Chez nous aussi, la terre est l’objet de spéculations et nos agriculteurs ne parviennent plus à obtenir un prix « juste » pour leurs produits. Les Amis de la Terre et Entraide et Fraternité interpellent les citoyens sur l’avenir de l’agriculture paysanne à l’heure des négociations pour une nouvelle politique agricole commune (PAC). Ils invitent la population à une marche de soutien, en conscience, pour une autre agriculture, à taille humaine et respectueuse de l’environnement.

L’accès à la terre, une problématique mondiale

La moitié des habitants de notre monde sont agriculteurs. En Inde, 70% de la population travaille la terre artisanalement, les trois quarts d’entre eux le font encore uniquement à la main. Ils sont chassés de leurs terres, sans aucune compensation, pour les besoins d’une agriculture intensive, l’extension des zones bâties, l’exploitation minière et forestière ou autres projets financiers. Ces 10 dernières années, 150 000 fermiers indiens se sont suicidés, ne pouvant plus subvenir aux besoins de leurs familles (endettement, perte de terres,…) Asie, Afrique et Amérique latine perdent des millions d’hectares au profit de multinationales tournées vers le marché des agro-carburants ou des aliments pour notre bétail, privant ainsi des millions de familles de moyen de vivre dignement. En Belgique aussi, l’agriculture est en danger. Les prix des terres deviennent inaccessibles pour des jeunes qui veulent se lancer comme agriculteur et le nombre de fermes en Wallonie ne cesse de diminuer chaque jour.
 

Notre pouvoir d’action, le pouvoir du peuple

En Inde, Ekta Parishad, mouvement créé par le disciple de Gandhi, Rajagopal, invite le peuple à s’unir massivement pour faire valoir le droit de tout un chacun de vivre dignement : c’est le pouvoir du peuple dans une démarche de non-violence à la suite de Gandhi. Ce 2 octobre, à Gwalior dans le Nord de l’Inde, débutera une marche de 350 km à pieds où 100.000 personnes sont attendues pour se rendre à New Delhi et y revendiquer leurs droits.
 En Belgique et ailleurs dans les pays industrialisés, en soutien à tous ces paysans, des citoyens organisent des marches pour encourager une agriculture paysanne et durable. Vous pouvez rejoindre l’une d’elles ou soutenir les marcheurs près de chez vous. Les programmes régionaux sont accessibles : http://www.maisondd.be/spip.php?article7093  ou au 0486/585 946.
 
Ce samedi 22 septembre à Namur, venez marcher avec nous et rencontrer des paysans ! 
A 11h00, les marcheurs partiront du Rempart de la Vierge (face au n°2) vers Wépion ; chacun emporte son pique-nique du midi. Dès 15h00, marcheurs et sympathisants seront accueillis à la ferme de Vévy-Wéron, (à Wépion, chemin des Archiducs, accès par le bus 4, arrêt « carrefour », toutes les 30 min) : visite des cultures maraîchères, cercle de partage sur l’accès à la terre en Inde et en Belgique, les alternatives à l’agro-industrie, projection de films, stands, petite restauration conviviale. Jusqu’à 21h00.
 
Inscription souhaitée en versant un don – qui sera intégralement versé à Ekta Parishad - sur le compte BE44 523-0431038-45 de Mercy Home, avec mention « Marche Ekta Namur » + nbre participants. Autres infos pour Namur au 081/41 41 22 et au 081/39 06 39 ou sur le site des Amis de la Terre : http://www.amisdelaterre.be/spip.php?page=activite&id_article=1447.