• (Janvier 2013)
  • gratui
  • Didier Brick 0497/82.63.83 ou liege[at]amisdelaterre.be
  • Compte rendu: C'est par une froide après-midi les pieds dans la neige que notre équipe a entrepris l'entretien et la formation de la vingtaine de saules têtards du verger. Nous avons bien travaillé puisque tous les arbres de la zone Sud du verger sont maintenant en ordre. Nous les avions étêtés pour la première fois il y a tout juste 4 ans. La vigueur des saules est telle qu'il nous a fallu des tronçonneuses pour effectuer le travail qui s'est soldé par la production du premier bois de chauffage sur le terrain du verger. Le reste des branches a été réuni en tas qui resteront sur place comme abris pour la faune (hérissons, putois, petits rongeurs, insectes, ...). La prochaine intervention devrait se dérouler en 2020 puisqu'à ce stade, un entretien idéal peut être effectué tous les 7 ans. Nous retiendrons les conseils de Jean-Marie Deckers, agriculteur retraité et porteur de l'âme du Pays de Herve : on taille 3 cm au-dessus de la base de la branche ou du point de séparation de deux branches fusionnées) pour favoriser la cicatrisation et éviter les plaies trop importantes; on évite de tailler par temps de gel car le travail est rendu plus dangereux par le bois qui est cassant et les risques de glissade avec des outils tranchant, mais aussi car le froid provoque une baisse des défenses de l'arbre et un risque de gel sur les plaies; le frêne têtard est coupé en septembre pour qu'il produise des repousses bien droites qui pourront servir de perches pour les constructions. Comme d'habitude, l'activité s'est achevée dans la bonne humeur autour de gaufres maison, de vin chaud et d'un alcool de groseilles rouges du cru ;-) Seul regret, malgré une promotion de l'activité bien relayée par la presse locale et la radio, nous n'avons eu le renfort d'aucun participant extérieur à notre groupe. Les amateurs auraient-ils eu peur de la météo ?

Les arbres têtards font partie intégrante du paysage du Pays de Herve. Autrefois, ils procuraient piquets et bois de chauffage en étant étêtés tous les 7 ans en moyenne. Finalement, c’était de l’agroforesterie raisonnée. Saule, chêne, frêne, charme, aubépine, noisetier, ... se prêtent à cette taille. Avantages supplémentaires, ces arbres se creusent de cavités propices à la nidification d’oiseaux cavernicoles (mésanges, chouette chevêche, ...) et constituent des milieux de vie favorables pour toutes sortes d’insectes. Ce sont donc de vrais écosystèmes à eux seuls.

Notre verger conservatoire est bordé de saules. Ce chantier est l’occasion d’apprendre à construire des arbres têtards tout en travaillant avec l’équipe des Amis de la Terre. Munissez-vous de bottes, gants et d’une bonne scie. Il y aura également du travail pour les petites mains avec les branches à dégager de la prairie.
Nous terminerons le chantier par un goûter à l’abri du froid, dans notre conteneur fraîchement aménagé.

Attention, l’activité sera reportée au samedi suivant en cas de mauvais temps (pluie ou fortes gelées).