Lettre ouverte à l’AFSCA suite au Symposium sur les circuits courts (9 novembre 2012)

Photo : luttespaysannes.be

, par Geneviève Adam

Symposium organisé le 9 novembre par l’AFSCA sur les circuits courts

Symposium ou plutôt imposium...

L’AFSCA dicte son dictat. Au symposium, il n’y avait aucune volonté des organisateurs d’écouter les revendications et questions dans la salle. On pourrait parler d’un imposium au lieu d’un symposium. L’AFSCA impose sa version du circuit court qui ne correspond en rien à la réalité de l’agriculture paysanne ! L’AFSCA n’a consulté ni les producteurs, ni les consommateurs vivant ou s’alimentant via les circuits courts, ni les associations paysannes. Elle n’a pas non plus consulté un nombre suffisant de scientifiques indépendants du comité scientifique de l’AFSCA... Les dés sont dès lors pipés !

Il est temps de se réapproprier notre droit de cultiver et de se nourrir comme on le veut. Vous pouvez participer à la résistance en envoyant vos idées, témoignages et coordonnées : afsca.action.2012 chez gmail.com
Résistons ensemble, Pour assurer notre souveraineté alimentaire.
L’AFSCA se trompe de cible !