Le 26 avril 1986, un réacteur de la centrale de Tchernobyl, en Ukraine, explosait, déclenchant la catastrophe la plus grave de l’histoire de l’industrie nucléaire.
A l’occasion du 20ème anniversaire de ce désastre environnemental et humain, Les Amis de la Terre Belgique et Voor Moeder Aarde organisent une marche commémorant le drame et rappelant l’urgence d’en finir avec une énergie nucléaire dangereuse, chère et polluante. Cette marche fera étape à Namur ce dimanche 16 avril.

Aujourd’hui comme dans les premiers jours suivant l’explosion, certains tentent de minimiser les conséquences environnementales et humaines de Tchernobyl. La rétention d’informations par les autorités de divers pays a empêché l’établissement d’un bilan officiel fiable mais on sait que les morts directes et indirectes se comptèrent par milliers et on estime qu’aujourd’hui encore plus de 3 millions d’enfants sont sous contrôle médical suite à cette catastrophe.

Pour commémorer cette catastrophe, Les Amis de la Terre Belgique et Voor Moeder Aarde organisent un marche qui partira de la centrale de Tihange le samedi 15 avril et se clôturera le 26 avril à la centrale de Doel, près d’Anvers, où une action de commémoration sera organisée à l’ « instant zéro », soit 20 ans jour pour jour et heure pour heure après l’explosion du réacteur ukrainien.

Au long de leur périple en territoire francophone, les randonneurs feront étape à : Andenne, le samedi 15 avril ; Namur, le dimanche 16 avril ; Gembloux, le lundi 17 avril et Louvain-La-Neuve, le mardi 18 avril.

À chaque étape, une exposition itinérante présentant les principaux enjeux énergétiques et les alternatives au nucléaire sera présentée au public. Divers évènements informatifs (conférence, débat) et festifs (animations musicales...) ouverts à tous seront également mis sur pied.

À Namur, le rendez-vous est fixé place de l’Ange à Namur à partir de 16h00.

Cette marche s’inscrit dans le cadre d’une vaste campagne de mobilisation par laquelle de nombreuses associations (Les Amis de la Terre Belgique, Voor Moeder Aarde, mais aussi Greenpeace, le WWF, Inter-Environnement Wallonie...) appellent à la sortie rapide du nucléaire et à la promotion d’alternatives (existantes) à la fois respectueuses de l’environnement et du climat, bon marché et garantes d’un approvisionnement stable. Des revendications appuyées par une pétition européenne visant le cap du million de signataires.

Contact : Marcel Guillaume, 0476.779.815 - marcel.guillaume[at]amisdelaterre.beamisdelaterre.be]

Note : La soirée de dimanche se déroulera à l’Espace Kegeljan. Pour y accéder, un plan est consultable à cette adresse