Les Amis de la Terre, Nature & Progrès, le GRAPPE et l’APERE sont heureux de vous présenter l’étude menée par Daniel Comblin, expert des problèmes énergétiques et président de l’APERE : "L’avenir énergétique : la Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu".

Le contexte a en effet fortement changé depuis 2011 (et la publication de la première étude) avec notamment l’arrêt des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 et une évolution de la demande en électricité non conforme aux prévisions officielles.

Peut-on maintenir le calendrier de sortie du nucléaire légalement prévu tout en maintenant Doel 3 et Tihange 2 à l’arrêt ? Les alternatives sont-elles réalistes à moyen terme ?

Découvrez les réponses dans l’étude actualisée en janvier 2013.