[Aspo Belgique] Le pic du pétrole : quand les lois de la physique rencontrent les lois de l’économie

Photo : isamiga76

  • du 15 mai à 17h au 15 mai 2013 à 19h (Mai 2013)
  • gratuit - mais inscription souhaitée
  • 02 550 22 12 - academieroyale[at]cfwb.be

Depuis le milieu des années 2000, le triplement du prix du pétrole et le lent déclin des exportations nettes de pétrole a relancé le débat sur le pic pétrolier mondial. C’est en 1956 que le géophysicien M. K. Hubbert présenta le résultat de recherches qui indiquaient que la production pétrolière des Etats-Unis atteindrait un maximum – un pic – vers 1970, puis déclinerait progressivement. Hubbert avait raison.

Le pic pétrolier a déjà été observé pour de nombreux pays, et il sera immanquablement franchi à l’échelle de la planète, mais les incertitudes sont grandes sur la date et le profil de production. Par rapport au pic américain de 1970, un pic mondial a de profondes conséquences sur les prix du pétrole, et ceux-ci influencent à la fois les investissements pétroliers et la demande en pétrole, c.-à-d. in fine la production. Certains voient un « pic de l’offre » qui entraînerait la demande vers le bas à cause de prix élevés. D’autres voient un « pic de la demande » qui entraînerait l’offre vers le bas grâce à la substitution, l’adaptation, et les économies d’énergies. Dans ce cours, nous analyserons comment les contraintes économiques et physiques interagissent pour influencer le profil de production et les prix.

Nous analyserons les causes et conséquences du déclin des exportations mondiales de pétrole observé depuis 2006. Pour les pays importateurs de pétrole, cette évolution a plus d’importance que l’évolution de la production mondiale. C’est vrai aussi pour les pays exportateurs de pétrole, aux économies dépendantes des revenus du pétrole. Dans ce contexte, nous ferons un lien entre les révolutions du Printemps arabe et la perte des exportations pétrolières des pays les plus touchés par la vague de protestations.

Ce cours fait partie d’une session spéciale intitulée "Quel avenir pour les énergies ? Pétrole, nucléaire, éolien..."

Patrick Brocorens

Plus d’info