Photo : Antonin

  • (Juin 2013)
  • Participation libr
  • contact(at)amisdelaterre.be ou 081/39.06.39

Depuis le cataclysme nucléaire de Tchernobyl, 27 ans sont passés... le temps d’une génération ! Par le regard de jeunes ukrainiens, ce film interroge la mémoire de la catastrophe et son avenir.

Le film "Chernobyl (4) ever" d’Alain de Halleux est projeté dans le cadre du passage de la caravane cycliste internationale des indignés du nucléaire. Il sera suivi d’un débat, avec pour invité le réalisateur Alain de Halleux.

Comment la jeunesse ukrainienne perçoit-elle l’histoire de Tchernobyl ? Un documentaire qui interroge la mémoire de la catastrophe et son avenir.

Pour beaucoup de jeunes Ukrainiens, l’histoire du cataclysme nucléaire qui a frappé leur pays se réduit au monde virtuel. C’est derrière un écran d’ordinateur, aux commandes du jeu vidéo S.T.A.L.K.E.R., qu’ils se confrontent aux multiples dangers et dégâts provoqués par l’explosion du réacteur 4, le 26 avril 1986. Et tandis qu’ils combattent des mutants radioactifs entre les murs de leur chambre, certains ignorent parfois que, vingt-cinq ans plus tôt, leur père ou leur grand-père était « liquidateur », présent sur les lieux de l’accident pour tenter de contenir les flammes et pour participer aux travaux de décontamination…