28/09 Les riverains réagissent

Dans son communiqué de presse du 28/09, le comité de quartier de Saint-Léonard réagit aux différents propos tenus depuis suite à la table ronde organisée le jeudi 22/09 à laquelle nous avons participé. Le Comité de Saint-Léonard clarifie sa position et se rallie au comité de Bueren : pas de vignes sur (...)
26/09 : les riverains s’assouplissent ?

Dans un article sur le site de la RTBF daté du 26/09, on peut comprendre que les riverains se seraient "assouplis" quant à la présence de vignes sur les coteaux de la Citadelle à Liège. Etant présents à cette table ronde également jeudi dernier, nous pouvons confirmer que l’idée qui ressort du débat (...)
24/09 : La Ville de Liège communique

On l’attendait depuis longtemps, voici enfin un communiqué officiel de la Ville de Liège daté du 20 septembre, publié le 23 septembre 2011. Le Collège se veut rassurant, en réponse aux incertitudes et aux questions multiples qui se posent et aux craintes des riverains. En plus de rappeler les (...)
L’accès aux terrains publics sera-t-il garanti ?

Dans le projet Vranken, il serait prévu de maintenir l’accès au public du terrain Fabry, et de créer un accès aux terrains de l’évêché et des Filles de la Croix. Dans la pratique, on peut constater rapidement que des actes de vandalisme ou toute autre raison justifient la fermeture de ces espaces. On (...)
Les enfants juste à côté, on en fait quoi ?

Les écoles de Saint-Barthélémy et Sainte-Croix, notamment, se trouvent en contrebas du terrain des Filles de la Croix. En fonction des vents et dans le cas de pulvérisation de produits toxiques sur les vignes, il est possible que les enfants et jeunes entrent en contact direct avec ces produits. (...)
On nous parle d’agriculture raisonnée durable...

Le terme "agriculture raisonnée" ou "lutte intégrée" est un fourre-tout selon lequel l’utilisation des produits de synthèse (pesticides, fongicides, herbicides) est autorisée lorsque c’est nécessaire, mais pas de manière systématique. On l’associe, à tort, l’agriculture raisonnée à une agriculture « (...)
La biodiversité et les abeilles

La culture de vignes doit inévitablement prendre la place d’autres plantes naturellement présentes depuis des années sur les coteaux. De manière générale, la vigne ne présente que peu d’intérêt pour les abeilles. Combiné au remplacement des plantes existantes(dont certaines sont mellifères) par une (...)