• (Mars 2014)
  • Didier Brick 0497/82.63.83 ou liege[at]amisdelaterre.be
  • Compte rendu: 14 participants à notre chantier. Nous avons été efficaces puisque : - le tas de fumier a été distribué au pied des pommiers dans le verger sud. - le rucher est rangé et José nous a amené un petit meuble buffet de récupération pour ranger le petit matériel pour les visites. - les supports de ruchettes pour la station de fécondation ont été remis en place. - les pieds des pommiers de la pépinières sont rebutés, protégés des attaques des lapins et recouverts de fumier composté. - la bande de groseilliers est nettoyée et recouverte de broya. Pour info pratique, nous y avions mis du tapis pour recouvrir le sol. Il s'avère que celui-ci ne se décompose pas. En-dessous, le sol est mort, tassé et sans vers de terre. Pire, le chiendent s'y agrippe de toutes ses racines et devient impossible à arracher. Nous avons donc décidé de retirer le tapis et de remettre une bonne couche de broya pour rendre vie au sol et permettre un arrachage plus aisé des adventices. - les vignes sont taillées et les pieds recouverts de broya.
  • A emporter: Prévoir bottes, fourches et brouettes.

Notre jardin mellifère comporte des collections de petits fruits qui nécessitent chaque année un entretien. Ainsi, nous ajouterons une couche de broyat de branches au pied de nos bandes de groseilliers, framboisiers, ronces et myrtilliers. Une manière efficace d’empêcher les herbes indésirables tout en enrichissant le terrain en éléments nutritifs indispensables à ces plants qui nécessitent un sol de type forestier.

Nous terminerons l’activité par un petit goûter dans le rucher.