, par Céline Racine

En juillet 2010, à l’occasion du Big Jump (campagne européenne qui revendique l’accès à des eaux de surface propres), l’association avait vivement encouragé la réouverture de la plage d’Amée auprès des autorités afin d’offrir aux Namurois un espace de baignade public.

Ils souhaitent réagir à l’annonce de sa fermeture.

Les Amis de la Terre dénoncent ce choix qui dépossédera les habitants du quartier d’un espace public et privera définitivement de nombreuses familles d’un lieu de divertissement gratuit au profit d’installations payantes que la crise rend inaccessible à de plus en plus de citoyens.

Les Amis de la Terre dénoncent le choix délibéré de dépenses importantes consacrées à des projets "de prestige" au détriment du maintien et de la valorisation de petits espaces locaux particulièrement enclins à améliorer le cadre et la qualité de vie des habitants. La disparition programmée du parc Léopold en centre ville constitue un autre exemple de la non-prise en considération de l’intérêt de la population locale.

Les Amis de la Terre réfutent les arguments de budgets étriqués pour justifier la fermeture de la plage d’Amée ; les seules dépenses publicitaires engagées par la ville pour faire la promotion de ses projets en centre ville suffiraient à eux seuls, à couvrir plusieurs années de fonctionnement de cet espace de baignade.

Les Amis de la Terre s’interrogent sur la fiabilité de l’argumentaire "qualité de l’eau" au vu de la promotion faite autour des futures activités nautiques du Grognon, des ports de plaisance, des activités touristiques et folkloriques nautiques … et auxquels cette mauvaise qualité de l’eau ne semble poser aucun problème.
L’eau de la Meuse n’est décidément pas la même pour tous.

Les Amis de la Terre, partie prenante de la revendication pour des eaux de surface plus propres et organisateurs du Big Jump namurois depuis plusieurs années, réitèrent leur demande pour une meilleure prise en considération de la valeur de l’eau. Le contact privilégié avec l’eau dans le cadre des lieux de baignade est un moyen essentiel de sensibilisation à cette problématique.

Les Amis de la Terre encouragent la population locale à manifester son intérêt pour le maintien et le suivi de cet espace et l’invitent à se jeter à l’eau lors du Big Jump le 13 juillet à 12h à Wépion et à 15h à la plage d’Amée !

Big Jump