• (Avril 2015)
  • Jean-Marie Dubois jm_dubois[at]hotmail.com ou 0496 41 26 21

A Lessines, une poignée de volontaires, soutenus par les Amis de la Terre, souhaite cultiver des bacs de terre en ville, où chacun peut aller se servir librement au moment de la récolte.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce projet ?
1ère réunion le 28 avril prochain à 19h à la Maison de La Laïcité de Lessines.
Merci de bien vouloir annoncer votre présence (détails ci-contre)

Pour en savoir plus sur les Incroyables Comestibles
C’est d’une petite ville grise du nord de l’Angleterre qu’est parti le mouvement des « Incredible Edible », les « incroyables comestibles » dans sa traduction française. En 2008, dans la ville de Todmorden ravagée par la crise des subprimes, une poignée d’activistes ont envahi le bitume de bacs de plantation : sur les trottoirs, dans la cour du collège, sur le parterre de l’hôpital… Todmorden est devenu un potager géant, et gratuit.

Chaque citoyen cultive un carré de terre et quand sa récolte est mûre, il laisse les passants se servir librement. Une « peas & love revolution », qui peut avoir des conséquences gigantesques : « les gens se réapproporient la nourriture, puis les magasins, puis l’énergie… » remarque Mike Perry de la Plunkett Foundation, dans le Guardian de Londres.

« L’autosuffisance alimentaire des territoires, ça marche », en conclut François Rouillay, un Alsacien qui cherche à implanter ce mouvement en France, et a mis au point un guide pratique. Pour l’instant, deux initiatives françaises sont recensées sur la google map mondiale des Incredible Edible. François, conseiller en développement territorial, estime que c’est la réponse à toutes les questions qu’il se pose depuis vingt ans : « comment se libérer d’une économie basée sur la compétition, faire bouger la notion de propriété sur la base d’un élan du coeur ». « Un changement de paradigme », selon lui, qui rappelle lapensée de Pierre Rabhi et du mouvement des Colibris.