, par Marcel Guillaume

Jeudi dernier, le collectif de sauvegarde du Parc Léopold a tenu à montrer son attachement aux arbres du centre-ville. Ainsi, près de 300 arbres ont été marqués d’un cœur alors que les arbres condamnés par la création du centre commercial ont été cerclées d’une banderole intitulée "scène de crime climatique".