Atlas du Charbon 2015 : l’Europe a les mains sales

Photo : Friends of the Earth Europe

, par Friends of the Earth International (FoEI)

La Fondation Heinrich-Böll et Les Amis de la Terre International publient un ouvrage qui fait mouche : l’« Atlas du Charbon 2015 ». Données et chiffres à l’appui, accompagnée d’une infographie originale et didactique, cette première édition de l’« Atlas du Charbon » dresse un état des lieux exhaustif et édifiant des conséquences sur la nature, la santé, le travail et les droits humains de cette industrie des plus polluantes. Avec force et précision, il lève le voile sur les intérêts et les jeux d’influence. On découvre une Europe et des États membres qui s’attachent davantage à satisfaire l’appétit des compagnies minières qu’à s’acquitter de leur dette historique à l’égard des peuples et de la nature. Près de 10 milliards d’euros par an de subventions (d’argent public donc) arrosent le secteur, autant d’argent perdu pour la transition énergétique.
L’herbe est-elle plus verte ailleurs ? L’évolution en Chine, en Inde, aux États-Unis, en Russie et en Allemagne est également passée au crible.

L’ouvrage démontre à quel point il est nécessaire et urgent de changer radicalement de système.

L’Atlas (en anglais) est disponible gratuitement sur le site www.boell.de.