Ende Gelände : camp climat contre le charbon

Photo : isamiga76

  • du 09 mai à 00h au 16 mai 2016 à 00h (il y a 4 mois)
  • 350belgium chez gmail.com
  • 350.org Belgique

L’été passé, vous avez sans doute entendu parler de l’action Ende Gelände. Cette action de désobéissance civile de masse avait vu quelques 1500 personnes partir au petit matin pour bloquer la mine à ciel ouvert de charbon lignite de Garzweiler en Rhénanie. Cette année, Ende Gelände se rend en Lusace, où Vatenfall tente de vendre une des branches de ses mines de charbon lignite. Cette vente serait le plus gros investissement en charbon d’Europe, ce qui veut dire plus de centrales électriques, plus de pollution de l’air et de l’eau et une catastrophe climatique. Notre message aujourd’hui - encore - : ça suffit ! Que ce soit Vatenfall ou un autre groupe, nous ne voulons plus de ces énergies fossiles. Nous irons donc au mois de mai en Lusace pour bloquer la mine qui est aujourd’hui en vente.

Concrètement :

Du 9 au 16 mai aura lieu à Proschim (Lusace) un camp sur l’énergie et le climat. Le camp sera un espace d’échange de savoirs et de compétences autour de l’énergie et du climat.

Du 13 au 16 mai, toute personne qui veut prendre part à l’action est invitée à rejoindre le camp. Cette action est une action de désobéissance civile de masse annoncée, permettant différents niveaux d’implication (blocage des infrastructures, manifestations, communication, aide à la cuisine, etc). Il s’agit donc d’une action
ouverte à tous, que l’on ai de l’expérience en désobéissance civile ou non, au sein d’un cadre longuement réfléchi qui se traduit par un consensus d’action approuvé par toutes les parties prenantes à l’organisation d’Ende Gelande.

Pourquoi une action de désobéissance civile ?

Les précédentes transitions énergétiques ont eu lieu sur des périodes de temps de 50 ans, dans un contexte de croissance. Nous ne disposons pas de ce temps, et nous savons maintenant que la croissance infinie n’est pas possible sur une planète finie. Cela fait maintenant trop longtemps que les politiques se plient aux désirs des grandes industries de l’énergie. Le temps presse ! Si nous ne laissons pas les énergies fossiles dans le sol, nous courons à la catastrophe climatique. Nos
actions sont désobéissantes - elles sont aussi légitimes : il est temps d’exprimer notre désaccord à travers nos corps !

Pourquoi mobiliser en Allemagne ?

La crise climatique à laquelle nous faisons face aujourd’hui est globale. Si l’extraction du charbon n’est plus une pratique courante/exercée en Belgique, nous croyons néanmoins nécessaire de nous mobiliser en soutien aux luttes locales de ce pays voisin et de clamer, ensemble : "Laissons les énergies dans le sol", unissant nos efforts pour ce moment particulier.

Depuis la Belgique...
Le groupe de mobilisation pour Ende Gelände s’est lancé au sein du nouveau groupe 350 Belgique. Ce groupe mettra prochainement en place des bus pour permettre aux belges de se rendre ensemble à cette action de désobéissance civile de masse en Lusace.

Plus d’infos prochainement sur :