Journée internationale des femmes en hommage à Berta Cáceres

par Friends of the Earth International (FoEI)

En cette journée du 8 mars 2016, Journée Internationale des Femmes, nous élevons nos voix en protestation face à l’assassinat brutal de notre amie Berta Cáceres – leader autochtone Lenca, organisatrice communautaire, féministe de base et militante pour la justice environnementale. Berta a été assassinée chez elle, dans le département d’Intibuca, au Honduras, tôt dans la matinée du 3 mars, aux côtés du militant Gustavo Castro Soto d’Otros Mundos/AT Mexique, qui a été blessé par les mêmes tireurs.

Depuis le coup d’État de 2009, le Honduras est le théâtre d’une répression croissante à l’égard de l´opposition pacifique. Les communautés et les organisations s´opposant à des projets destructifs, à l´instar de Berta et de ses camarades du COPINH -Conseil national d’organisations populaires et autochtones du Honduras, organisation co-fondée par Berta en 2003-, sont intimidés, persécutés et assassinés. Le gouvernement est complice du vol et de l’appropriation des biens communs et des territoires de la population par les grandes entreprises transnationales. Des projets d’exploitation minière et de barrages sont autorisés avec peu, voire aucune, consultation des populations affectées.

La lutte de Berta Cáceres nous a inspiré pendant de nombreuses années. Femme autochtone, elle militait pour la défense du corps des femmes, notre premier territoire, et pour le territoire communautaire, la terre, l’eau et les biens communs. A travers ses actions, elle a renforcé le rôle des femmes dans la résistance aux activités destructives des entreprises transnationales et à la répression de l’État, mais aussi en construisant des alternatives basées sur des connaissances millénaires et des pratiques collectives. Au cours de récents entretiens, elle nous encourageait à nouveau à exprimer notre solidarité collective, au Sud comme au Nord, contre le système capitaliste, prédateur et patriarcal, afin de sauver des vies de femmes, d’êtres humains et la planète.

Berta nous a montré dans la pratique qu’il n’y aura pas de justice environnementale sans qu´un terme soit mis à toutes les formes de violence envers les femmes et à l’exploitation du travail reproductif et productif des femmes. La violence est utilisée comme un outil de contrôle des vies, des corps et du travail des femmes dans un système capitaliste patriarcal et raciste, tout comme elle est utilisée pour contrôler les territoires communautaires et les biens communs. L’accumulation de capital dans une période de crises multiples -économique, sociale et environnementale- est rendue possible par l’oppression et la domination de la nature et du travail des femmes : les deux sont considérés comme des ressources infinies et malléables, pouvant être exploitées selon les intérêts des membres de l´élite.

Au cours de cette semaine, les groupes membres des Amis de la Terre vont organiser des actions urgentes devant les ambassades honduriennes dans différents pays du monde entier pour demander la justice immédiate pour l’assassinat de Berta. Les militantes et les militants des ATI se mobiliseront massivement, aux côtés d´organisations et de mouvements alliés, pour exprimer notre indignation à l’égard du gouvernement du Honduras. Nous dénonçons la violence de celui-ci à l´encontre des femmes et des hommes défendant l’environnement et les droits humains, ainsi que sa complicité avec les entreprises transnationales auxquelles il permet de régner librement sur la terre et les territoires communautaires du Honduras. En tant que femmes militantes des ATI, nous transmettrons dans les rues les messages politiques et les images de Berta pendant la Journée Internationale des Femmes, en rendant visibles nos luttes pour mettre fin à la violence envers toutes les femmes et en faveur de l’autonomie des femmes sur leurs corps, leurs vies et leur travail.

Nous suivons les choix de COPINH en supportant la liste de demandes suivantes :

  • Nous exigeons la justice !
  • Nous exigeons la fin de l’impunité !
  • Nous exigeons une enquête indépendante sur l’assassinat de Berta, avec des juges et des experts internationaux !
  • Nous exigeons la fin de la persécution de celles et ceux qui défendent les droits des peuples autochtones et de toute la population !
  • Nous exigeons les changements nécessaires au Honduras ! Nous exigeons le respect pour la vie !

Les Amis de la Terre International œuvrent pour un monde pacifique et socialement juste. Ce monde restera hors de notre portée tant que la majorité des femmes devront limiter leurs mouvements et leurs choix quotidiens, et qu´elles prendront des risques dans les situations les plus banales en raison de la menace de la violence. Nous exprimons notre solidarité avec nos sœurs du monde entier qui luttent pour des sociétés durables et pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous sommes solidaires avec la famille de Berta et la communauté Lenca, et nous renouvelons notre engagement, en tant que femmes et hommes militants des ATI, de continuer notre lutte féministe et socialiste pour mettre fin à la violence envers les femmes et envers celles et ceux qui défendent l’environnement et les droits humains dans le monde entier, et qui, pour cette raison, sont harcelés, menacés ou assassinés.

Pendant la Journée Internationale des Femmes et tous les jours… Nous sommes tous Berta Cáceres !
Mobilisons, Résistons, Transformons !

http://www.foei.org/fr/actualites/foei-international-womens-day-2016-statement