Photo : Antonin

  • (16 avril)
  • robin chez amisdelaterre.be

Le week-end du 17 avril, le milieu associatif et des citoyens se mobilisent pour défendre une autre agriculture et l’accès à la terre. La journée internationale des luttes paysannes est l’occasion de rappeler l’importance d’une agriculture familiale, agro-écologique et en circuit-court pour notre société. Pour soutenir cette souveraineté alimentaire, l’accès à la terre représente un enjeu vital pour les paysans !

Chaque année, le 17 avril est une occasion de sensibiliser les populations du monde aux luttes paysannes. Cette journée internationale, décrétée par la Via Campesina, rend visible et dénonce la criminalisation des manifestations, les persécutions et violences auxquelles doivent faire face quotidiennement les paysannes et paysans à cause du développement du modèle néolibéral et de l’agrobusiness dans les campagnes.

Cette année encore, partout dans le monde, des actions originales de résistance sont organisées. Au sein d’un vaste réseau belge de soutien à l’agriculture paysanne, le mouvement défendra avec vigueur l’accès à la terre sous le slogan : « Pas de paysans sans terre, pas de terre sans paysans » car de nos jours cette question est centrale pour protéger les petites fermes et soutenir l’installation de jeunes maraîchers.

Au programme cette année : interpellation originale au marché de Namur, plantation symbolique au Parc Léopold et portes ouvertes à la Ferme de la Sarthe.

Les associations namuroises ont fait le choix de sensibiliser un large public au marché hebdomadaire du centre ville, juste avant une action de plantation symbolique dans un espace public naturel menacé par la logique productiviste et néolibérale. Le lendemain, portes ouvertes dans une ferme menacée : pique-nique, action de terrain, conférence-débat et rencontre avec les agriculteurs.

Samedi 16 avril : action symbolique
10h00 - 12h00 : Interpellation "patate" au marché de Namur.
12h15 : Plantation de patates et fleurs des champs indigènes au Parc Léopold.

Dimanche 17 avril : action et conférence-débat à la ferme
Ferme de la Sarthe à Mettet - Rue de la Sarthe, 3 - 5640 Saint-Gérard
12h : Pique-nique à la Ferme (auberge espagnole et petit marché)
13h : Préparation du verger (bottes, sécateurs et bêche à apporter)
15h00 - 17h00 : Conférence-débat sur l’accès à la terre
15h – Résultats des consultations citoyennes par Nature & Progrès
15h45 – FUGEA : les fermes menacées par des expropriations
16h30 – Terre-en-vue : accès à la terre dans les fermes des frères Jacquemart
17h30 – Verre de terre

Associations participantes : MAP, FUGEA, Oxfam, Les Amis de la terre, CNCD, Terre-en-Vue, Trait-Union, Natagora, ACRF, Nature & Progrès.

Contact  : Robin Guns (samedi) 0497 34 95 99 et David Dupuis 0488 26 25 86 (dimanche)

Il y a 20 ans, le 17 avril 1996, 19 paysans brésiliens du « Mouvement des sans-terres » sont assassinés lors d’une importante marche pacifique organisée pour réclamer un accès à la terre et des meilleures conditions de vie. A ce jour, les responsables du massacre, le secrétaire à la sécurité du gouvernement et l’entreprise Vale do Rio Doce n’ont pas été condamnés. En mémoire de leur combat, Via Campesina a déclaré le 17 avril "Journée mondiale des luttes paysannes".

Rejoignez la lutte mondiale pour l’accès à la terre en agissant ici en Belgique. Des actions sont prévues dans les grandes villes de Belgique, les petites fermes et même le toit de la Belgique le 17 avril.