• (26 avril)
  • Marianne Rommès, 0498 494 283
  • Compte rendu:
    Étaient présents : Marianne Rommès, Lucas Salmon, Benoît Dupret et Nadine Sempo.
  • A emporter: Sa plâtresse et toute son énergie

Forte de Lucas Salmon, Benoît Dupret et Nadine Sempo, Marianne Rommès a conduit une matinée d’enduit à l’argile pour finir le gros du travail.

Là où Lucas passe, l’enduit est exemplaire. Marianne est ravie et Fabienne admirative.

Nadine s’initie à l’enduit à l’argile. À la fin de la matinée, tous les murs ont reçu au moins leur première couche.
- Nadine, superbe dans sa veste de travail jaune : "Pourrais-je encore venir ?"
- Réponse : "Nadine, nous feras-tu encore l’honneur de nous soutenir ? D’autant que tu as maintenant une matinée d’expérience !"

Les creux importants au-dessus de la porte ont été partiellement comblés au torchis pour éviter un retrait important et des fentes, lorsqu’on travaille sur une couche de plus de 2 cm.

Toujours Vaillante, Marianne veille au grain et soigne ses troupes ; nous avons eu droit à son excellent potage ! Début d’après-midi, l’arrière-garde a pu rencontrer Fabienne, venue prodiguer ses encouragements.

Incidemment, une seconde série de groseilliers a été mulchée ; ce fut l’occasion pour Nadine de découvrir et admirer le verger. Le vieux poirier Légipont est tout en fleurs et les groseilliers au moins pointent leurs nouvelles feuilles.

Lucas a faim, il veut son pain cuit au fournil, mais pour cela, il reste à lisser l’enduit !


À Philippe : Marianne a confié ton mélangeur aux bons soins d’Alain Mary, au Repair-Café. Plus qu’une réparation, c’est toute un entretien qu’Alain a effectué. Merci Alain !

À Jean G., Robert et Fabienne : Sans vouloir couper l’herbe sous les pieds de Robert mais parce que j’étais de passage, j’ai croisé et interpellé Édith dont les élèves rejoints par la classe de la grande Caroline (?) nous a posé les questions (voir le PDF ci-dessous). Vendredi matin, notamment, les deux classes peuvent se réunir pour recevoir les réponses. J’ai prévu de passer à ce moment.

À Léon et Philippe, pour le lissage des murs, nous avons encore besoin de plafonneurs soigneux et expérimentés. Pour cela, Marianne espère que vous serez de la prochaine virée au fournil. Pourriez-vous fixer Marianne à ce propos ?

Ce 29 avril 2016, un petit tour au verger où les premières feuilles apparaissent sur les arbres plantés en novembre 2015.
Légipont est tout en fleurs.
Autour de la mare l’herbe est tondue et les groseilliers reçus d’Ecolo reverdissent pour la plupart.
Benoît a tenté de répondre au mieux aux questions des élèves de Mme Christelle et Édith.
Incidemment, il a expliqué comment les ours ont sélectionné les meilleurs souches de pommes.