Les circuits électroniques des voitures hybrides mais aussi des TGV utilisent du silicium dopé produit à partir du nucléaire. De la sorte, le nucléaire contribue à une mobilité propre.

Silicium dopé
Nous n’avons absolument pas besoin du nucléaire pour doper le Silicium. Il s’agit d’un processus chimique et non nucléaire. Et dans le cas où le dopage du Silicium se fait par irradiation, une petite source radioactive suffit. Ce processus n’a rien à voir avec les centrales nucléaires.

Une mobilité propre
Nous n’avons pas besoin du nucléaire pour avoir une « mobilité propre et durable ». Les énergies renouvelables sont bien plus propres et durables que le nucléaire, y compris pour la mobilité.