Bien que la SNCB soit un acteur majeur de la mobilité, celle-ci vient de prendre une décision qui complique l’accès à la gare et à la ville des riverains, navetteurs et travailleurs du quartier de Bomel.

Depuis ce lundi 29 août, plus aucun piéton, cycliste, ni PMR ne peut passer via le parking sous-terrain de la gare des trains à Namur. La SNCB a en effet installé des portiques sécurisés pour limiter l’accès exclusif aux automobilistes utilisateurs du parking.

Bien que cette zone appartienne au « service public ferroviaire belge », ce passage spontané est utilisé quotidiennement par plus de 5000 citoyens : habitants du quartier de Bomel, travailleurs, étudiants, navetteurs, Namurois et autres. La fermeture de ce passage va donc avoir un impact quotidien considérable sur des milliers de personnes circulant entre Bomel, la gare et le centre-ville. Le cheminement imposé par la SNCB est moins direct et moins accessible.

Alors que, depuis plusieurs années, des solutions réalistes sont proposées, notamment par la Ville de Namur, pour créer un véritable passage, la SNCB choisit d’en exclure la majorité de ses utilisateurs.

Vous aussi, vous ne comprenez pas cette décision ? Rejoignez notre collectif et réfléchissons ensemble aux actions que nous pourrions mener. Comme première action, nous vous proposons de signer la pétition afin d’estimer le nombre d’usagers impactés par cette décision.

Le Collectif « Namur Sans Voie »
représentant habitants du quartier, étudiants, travailleurs, associations et autres.
Page facebook.

Organisations signataires

Amis de la Terre - Belgique Comité de quartier de Bomel CSC Namur-Dinant Empreintes GRACQ Inter-Environnement Wallonie Les Sentiers de Grande Randonnée asbl Mundo Namur Namur 2080 Navetteurs.be Sentiers.be

Votre association souhaite signer cette pétition et rejoindre notre plateforme ? Contactez-nous : info chez namursansvoie.be.