• par Robin Guns

Redécouvrez les vidéos de notre action de décembre, où en chanson dans le métro bruxellois, nous avons fait passer l’idée d’un autre esprit de Noël, celui de la convivialité et non celui de la sur-consommation.

À Noël, les Amis de la Terre veulent soutenir une autre manière d’offrir et de faire plaisir ! Face à la surconsommation de masse, motivée par la publicité et la pression sociale, nous mettons en avant simplicité, créativité, sens et liens humains pour célébrer cette fête familiale.

Découvrez et diffusez la vidéo de l’action.

Le reportage du JT sur RTL-TVI le soir même.

Et le débat de 17 minutes sur la même chaîne le 21 décembre.

Une semaine avant le jour de fête, il leur apparaît nécessaire de rappeler largement qu’il est possible, plus joyeux et plus soutenable de célébrer ces fêtes familiales sans vider son portefeuille. C’est en surprenant les usagers du métro qu’ils ont chanté leur créativité, simplicité et plaisir de la relation à l’autre.

Chaque année, il ne faut pas attendre le mois de décembre pour déjà voir apparaître les premières campagnes de publicité en prévision de Noël. Tout nous incite et nous rappelle qu’une certaine coutume veut qu’on offre des cadeaux aux membres de sa famille. A la mi-décembre, dans toutes les villes et les centres commerciaux, les foules se pressent pour ne rater aucun cadeau. C’est une période faste pour tous les magasins, surtout ceux qui auront assuré leur marketing et leur emprise sur le
marché.

Notre association ne partage pourtant pas cette conception des fêtes de
famille. Dans un contexte de crises sociale et environnementale aggravées, il est insensé de soutenir une surconsommation de masse, même à la période des fêtes. Il est de plus en plus admis que l’accumulation d’objets matériels ne participe pas au bonheur individuel et collectif et que souvent même il l’en empêche.

L’organisation défendant des valeurs de simplicité propose comme alternative une petite carte « Pour un nouvel art d’offrir », un prétexte pour offrir (ou demander à recevoir) des cadeaux non-matériels (du temps pour apprendre quelque chose par exemple) ou fait maison (un vêtement, une pâtisserie) ou encore dans un esprit de récupération (une décoration bricolée). L’important étant de profiter du « moins de biens, plus de liens » !

Ce projet a été financé avec l’aide de l’Union européenne. Le contenu de la publication relève de la seule responsabilité des Amis de la Terre Belgique et ne peut aucunement être considéré comme reflétant le point de vue de l’Union européenne.